17/05/2021 15:00
Le Vietnam s’est profondément préoccupé le 16 mai à New York de la grave escalade entre Israël et la Palestine, tout en condamnant les attaques contre des civils et des infrastructures civiques.
>>Le Vietnam condamne la flambée de violences du conflit israélo-palestinien
>>Le Vietnam souhaite une reprise rapide des négociations israélo-palestiniennes
>>Le Vietnam soutient le dialogue et la coopération dans le golfe Persique
L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU s’est profondément préoccupé le 16 mai à New York de la grave escalade entre Israël et la Palestine, tout en condamnant les attaques contre des civils et des infrastructures civiques.

Le Vietnam a appelé Israël à cesser de recourir à une force excessive et à mettre fin à toutes les activités unilatérales qui alimentent les tensions.
Photo : AFP/VNA/CVN

S’exprimant lors de la troisième session d'urgence de cette semaine en réponse à l’escalade de la violence entre Israël et la Palestine ces derniers jours, l’ambassadeur Dang Dinh Quy a exhorté toutes les parties à mettre immédiatement fin à tous les actes de violence et à s’abstenir de toute action ou rhétorique qui pourrait compliquer davantage la situation. Le Vietnam a appelé Israël à cesser de recourir à une force excessive et à mettre fin à toutes les activités unilatérales qui alimentent les tensions, a affirmé l’ambassadeur Dang Dinh Quy.

Le diplomate vietnamien a appelé tous les acteurs régionaux et internationaux, en particulier le Quatuor diplomatique et ceux qui ont une influence sur les parties au conflit, à redoubler d’efforts pour éviter la répétition du scénario catastrophique de 2014. Il a estimé que la crise actuelle souligne une fois de plus la nécessité urgente d’un règlement juste, global et durable du conflit.  Il a estimé que la seule option viable est la solution des deux États vivant côte à côte en toute sécurité, avec un État de Palestine sur la base des frontières d’avant 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale. 

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé à cesser immédiatement les combats, indiquant que l’ONU travaille sans relâche avec toutes les parties en faveur d’un cessez-le-feu immédiat. Il a souligné que l’ONU discute avec ses partenaires internationaux et régionaux, y compris ceux du Quartet pour le Moyen-Orient (États-Unis, Russie, Union européenne et ONU), pour parvenir à une paix durable et juste.

Selon Tor Wennesland, coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient de l'ONU, depuis le 10 mai, l’armée israélienne a mené plus de 950 frappes contre des "cibles militantes" à Gaza. Cent-quatre-vingt-et-un Palestiniens, dont au moins 52 enfant, ont été tués et 1.200 blessés lors de ces frappes. Plus de 34.000 personnes ont fui. Quarante écoles et un centre de santé ont été détruits totalement ou partiellement et au moins 18 bâtiments, dont 4 tours, dont une abritant des médias internationaux, ont été détruits et plus de 350 bâtiments endommagés. Il a également indiqué 9 Israéliens ont été tués, après les les tirs de roquettes depuis la Bande de Gaza vers Israël. Les pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont appelé toutes les parties impliquées à faire preuve de la plus grande retenue et respecter le droit international, tout en soutenant la solution des deux États vivant côte à côte.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.