28/11/2020 22:00
La conférence internationale "Sécurité de l'eau et gestion des bassins fluviaux" a été organisée le 27 novembre à Hanoï en présence d'experts, de scientifiques et de chercheurs vietnamiens et étrangers.

>>Relever les défis de l’eau, une priorité nationale
>>Le delta du Mékong face aux défis de la sécurité de l’eau
>>La sécurité de l’eau en débat à Hanoï
 

Ngô Tu Lâp, directeur de l’IFI, prononce son discours d’ouverture. 


"L’eau est une ressource absolument vitale pour tous les peuples. Dans le futur proche, l’eau et la sécurité de l’eau seront le problème principal pour tous les pays. La sécurité de l’eau concerne presque tous les aspects de la vie socio-économique, à savoir l’économie (agriculture, forêt et pêche), la sécurité nationale, la souveraineté, le transport par voie navigable et les problèmes de migration, ceux de changement climatique et la pollution de l’environnement". C'est ce qu'a déclaré Ngô Tu Lâp, directeur de l’Institut francophone international (IFI), à la cérémonie d’ouverture. Et d’ajouter que la question de la sécurité de l’eau ne peut être résolue "sans une approche interdisciplinaire fondée sur le droit international, les stratégies et les politiques de gestion, la conception et la protection des règles juridiques internationales ainsi que sur des engagements multilatéraux".
 
Par ailleurs, selon les experts et chercheurs, il est nécessaire de souligner l’importance de la prise de conscience des habitants, du dynamisme des organisations sociales, des engagements et des responsabilités des pays puissants et des institutions multilatérales. Il est impossible de ne pas mentionner le rôle des établissements d’enseignement et de recherche.


Le Vietnam est un pays possédant un système fluvial dense et des ressources en eau très riches. En outre, selon les prévisions, le Vietnam figurait parmi les dix pays les plus touchés par le changement climatique.

"Dans ce contexte, l’IFI et d’autres organes vietnamiens et étrangers de recherche organisent conjointement cette conférence internationale afin de dresser un panorama réel, complet et fiable de cette question fondamentale. Cela permettra de constituer un point de départ pour que le Vietnam puisse élaborer une stratégie globale afin de protéger de façon durable ses ressources en eau, son intégrité territoriale et assurer ainsi un bel avenir au Vietnam, à la région et au monde", a affirmé Ngô Tu Lâp.
 

Le Vietnam possède un système fluvial dense et des ressources en eau très riches. 


Différents aspects abordés
 
Lors de la conférence, une série d’interventions a été présentée par les experts vietnamiens et étrangers.

Selon l'ambassadeur Nguyên Hông Thao, vice-président de la Commission du droit international des Nations unies, "le Vietnam est un pays disposant d’une ressource en eau abondante mais l’accès à l’eau potable des habitants reste encore limité et, en réalité, le pays fait face à de grands défis en ce qui concerne la sécurité de l’eau. Ainsi, il est nécessaire de promulguer des politiques appropriées de la gestion de l’eau". 

 

Le Pr Olivier Roqueplo, de l’Université Sorbonne Paris-Cité (France), présente son intervention.


Les conférenciers vietnamiens et étrangers ont présenté également les différents aspects du sujet de la conférence. Il s’agit des méthodes potentielles pour étudier la précision des crues subites, la discrimination sociale et l’accès à l'eau potable, des études de cas dans certaines localités du Vietnam et dans le monde comme dans la province de Bac Ninh (Nord), Hô Chi Minh-Ville, le delta du Mékong mais aussi des études sur la sécurité de l’eau dans la région du Nil, du Congo et une grande étude rétrospective appelée homo sovieticus : océans, sécurité, développement et souveraineté dans la région fédérée russe de Kaliningrad d’hier et d’aujourd’hui.

À cette occasion, l’IFI a lancé un numéro spécial de la revue La Francophonie en Asie- (FAP), avec l’environnement comme sujet principal. "FAP est une revue de recherche qui a pour mission de créer un forum scientifique interdisciplinaire relatif à la communauté francophone dans la région Asie-Pacifique", a affirmé le directeur de l’IFI, Ngô Tu Lâp.

Publiée par l'IFI en partenariat avec les Presses universitaires de Provence (service commun de l'Université d’Aix-Marseille, France), ce magazine comporte différentes rubriques classées par thème : Espace francophone, Économie et développement, Sciences sociales, Science et Technologie…

Ngô Tu Lâp a également informé que cette conférence internationale fait partie de la série de séminaires DAAS (Diderot Advance Academic Seminars en anglais) organisée annuellement par l’IFI. Il s'agit d'une série d'événements académiques internationaux, répondant aux besoins d'apprentissage, de recherche et d'échange des chercheurs,  enseignants,  étudiants diplômés et étudiants dans divers domaines.

À noter que ladite conférence a été organisée conjointement par I’IFI, le Centre interdisciplinaire d’étude des littératures d’Aix-Marseille (Université Aix Marseille, France) et l’Institut vietnamien de recherche sur l’Afrique et le Moyen-Orient. 
 

Texte et photos : Phuong Mai/CVN
 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Quang Binh : 122 millions d'euros pour le Festival international des fleurs 2023 Le Festival international des fleurs 2023 aura lieu du 1er décembre 2023 au 31 mai 2024 dans la commune de Hai Ninh, district de Quang Ninh, province de Quang Binh (Centre), sur une superficie de 89 ha.