01/08/2019 23:52
Une conférence des ministres des Affaires étrangères (AE) ASEAN - Japon a eu lieu jeudi 1er août en Thaïlande, sous la co-présidence des chefs de la diplomatie vietnamienne et japonaise.
>>Le Vietnam participe à plusieurs conférences en Thaïlande
>>ASEAN: des activités du vice-Premier ministre Pham Binh Minh en Thaïlande

Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, s'exprime lors de l'événement, le 1er août en Thaïlande.
Photo: VNA/CVN

La conférence des ministres des Affaires étrangères ASEAN - Japon était inscrit dans le cadre de la 52e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (AMM-52) et des conférences connexes en Thaïlande.

En tant que représentant du pays coordinateur des relations ASEAN - Japon pour 2018-2021, le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a affirmé que les relations entre l’ASEAN et le Japon s’étaient approfondies durant ces 45 dernières années, ce qui avait apporté aux deux parties des intérêts importants tout en contribuant au maintien de la paix, de la sécurité et à la promotion de la prospérité de la région.

Pham Binh Minh a déclaré saluer les avancées du partenariat stratégique et de la coopération intégrale ASEAN - Japon, notamment dans les domaines intitulés "partenaires pour la paix et la stabilité", "partenaires pour la prospérité", "partenaires pour la qualité de vie" et "partenaires de cœur".

Il a également apprécié la déclaration commune adoptée lors du 21e Sommet ASEAN - Japon, à l’occasion du 45e anniversaire de l’établissement des relations bilatérales, laquelle avait réaffirmé l’engagement de promouvoir le partenariat et la coopération intégrale entre les deux parties.

Les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont tenu en haute estime le soutien et la collaboration du Japon dans l’édification de la Communauté de l’ASEAN, dans l’intensification de la connectivité régionale et la réduction des écarts de développement.

Les pays membres de l’ASEAN et le Japon ont apprécié le rôle de coordinateur du Vietnam, ainsi que sa coprésidence, à côté du Japon, d’une conférence sur la coopération ASEAN - Japon pour la prospérité et du Festival de musique ASEAN - Japon 2019 à Hanoï.

Orientations futures

La conférence des ministres des Affaires étrangères ASEAN - Japon, le 1er août en Thaïlande. Photo: VNA/CVN

Concernant les orientations futures de la coopération ASEAN - Japon, Pham Binh Minh et des représentants d’autres pays membres de l’ASEAN ont suggéré d’intensifier la collaboration au sein des forums dirigés par l’ASEAN, afin de contribuer à la promotion du dialogue, à l’instauration de la confiance, à la résilience aux défis imposés à la paix, à la sécurité et à la stabilité de la région.

Ils ont en outre appelé à accélérer les négociations de l’Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP), à renforcer la coopération bilatérale en matière d’économie, ainsi que les échanges culturels, les échanges entre les habitants et les relations dans l’adaptation au changement climatique, le soin des personnes âgées, la promotion du développement durable de l’environnement…

Le ministre japonais Taro Koko a affirmé que l’ASEAN était une priorité de la politique extérieure du Japon, réaffirmé l’engagement de promouvoir des relations de partenariat et de coopération avec le bloc régional.

Il a souhaité que les deux parties intensifient leur coopération selon les principes fondamentaux de l’ASEAN et la stratégie "Indo-Pacifique libre et ouverte" du Japon.

Le ministre japonais a en outre exprimé la volonté de dynamiser la coopération avec l’ASEAN dans les secteurs d’intérêt commun, notamment dans le développement durable, les infrastructures, l’édification de villes intelligentes, la résilience au changement climatique…

Les participants ont reconnu les progrès des négociations du Code de conduite en Mer Orientale (COC). Ils ont toutefois exprimé leur inquiétude devant les évolutions complexes de la situation, notamment la militarisation et les actes unilatéraux qui complexifient la situation, érodent la confiance et produisent des effets négatifs sur la paix, la sécurité et la stabilité de la région.

Les deux parties ont réaffirmé l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la liberté de navigation maritime et aérienne dans les eaux régionales, dont la Mer Orientale. Elles ont souligné que tous les différends devaient être réglés par des mesures pacifiques, sur la base du droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer 1982 (CNUDM 1982).

Elles ont également insisté sur la nécessité d’appliquer rigoureusement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), avant d’encourager les efforts visant à édifier un COC efficace et conforme au droit international et à la CNUDM 1982.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a déclaré souhaiter que le Japon continue à soutenir la position de l’ASEAN sur la Mer Orientale et à contribuer à l’édification d’une Mer Orientale pacifique et stable pour la coopération et le développement.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans