31/03/2018 18:34
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et le président de la Banque asiatique de développement (BAD), Takehiko Nakao, ont donné, samedi 31 mars à Hanoï, une conférence de presse pour annoncer les résultats du 6e Sommet de la sous-région du Grand Mékong (GMS-6).
>>Dîner de réception à l’occasion de GMS-6 et CLV-10
>>GMS-6 et CLV-10, orientations pour la coopération économique régionale
>>Séance plénière du 6e Sommet de la sous-région du Grand Mékong

Conférence de presse pour annoncer les résultats du 6e Sommet de la sous-région du Grand Mékong (GMS-6), le 31 mars à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le Sommet a réussi avec un grand consensus entre les membres, a déclaré Nguyên Xuân Phuc, réaffirmant les significations de cet événement qui marque les 25 ans de coopération de GMS.

Le Sommet a permis d’adopter la Déclaration commune de GMS-6, le Plan d’action de Hanoï pour 2018-2020 et le Cadre d’Investissement régional pour 2022. Plus de 220 projets et programmes d’investissement et d’assistance technique ont été ainsi approuvés, totalisant environ 66 milliards de dollars. Cela témoigne de la confiance des bailleurs de fonds, des organisations et institutions financières internationales pour les objectifs et les efforts des membres de GMS.

Vision de la coopération de GMS pour 2030

Le Premier ministre vietnamien a appelé à élaborer une Vision de la coopération de GMS pour 2030, dans le but d’aider les membres de GMS à améliorer leur compétitivité, à mieux participer aux chaînes logistiques mondiales et à renforcer la coopération face aux défis communs, notamment ceux liés au changement climatique et à la protection de l’environnement.

Nguyên Xuân Phuc a en outre insisté sur la nécessité de privilégier la coopération dans le développement des infrastructures vertes, les technologies de l’information et de la communication, l’énergie, le commerce, l’investissement, l’amélioration de la qualité des ressources humaines…

De son côté, le président de la BAD a espéré que son institution pourrait octroyer 7 milliards de dollars à des projets actuels et futurs de GMS d’ici cinq ans. Cependant, il est toujours nécessaire de mobiliser des fonds du secteur privé, a-t-il indiqué.

Reconnaissant les résultats de GMS-6 et les efforts du pays hôte, Takehiko Nakao s’est déclaré optimiste à l’égard des potentiels de croissance de GMS, avant d’affirmer l’intérêt de la BAD pour les secteurs des infrastructures de transports, des infrastructures urbaines, l’éducation, la santé, l’énergie, le traitement des déchets, l’égalité des sexes…

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.