16/03/2018 00:33
Le président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), Trân Thanh Mân, a envoyé ses condoléances attristées aux dignitaires, bonzes et bonzesses de l’Église bouddhique du Vietnam et à ses fidèles, à la nouvelle du décès du bonze supérieur Thich Thanh Sam.
La photo du bonze supérieur Thich Thanh Sam.
Photo : ST/CVN

Dans son message de condoléances, Trân Thanh Mân a apprécié la vie religieuse et la vertu du bonze supérieur Thich Thanh Sam et ses contributions au développement du bouddhisme et de la nation.

Il a appelé les dignitaires, bonzes, bonzesses et fidèles à suivre l’exemple moral du bonze supérieur Thich Thanh Sam et à renforcer leur contribution au développement de l’Église bouddhique du Vietnam, à la consolidation du bloc de grande union nationale ainsi qu’à l’œuvre d’édification et de défense nationales.

Le bonze supérieur Thich Thanh Sam, vice-président du Conseil du Shangha de l’Église bouddhique du Vietnam (EBV), s’est éteint à 06h30 mardi 13 mars à l’âge de 90 ans à Bac Ninh (Nord).

Selon un communiqué du Comité des affaires religieuses du gouvernement, la cérémonie des obsèques a débuté à 16h00 le même jour et duré jusqu’à jeudi 15 mars dans le quartier de Kinh Bac, ville de Bac Ninh, province éponyme.

La cérémonie commémorative à la mémoire du bonze supérieur Thich Thanh Sam aura lieu vendredi 16 mars à 08h30.

Le bonze supérieur Thich Thanh Sam, un haut dignitaire ecclésiastique de l’EBV auréolé d’un grand prestige auprès des bonzes et des fidèles dans et hors du pays, avait apporté de nombreuses contributions au dharma et à la nation.

Il s’était vu attribuer les Ordres de l’Indépendance de première et troisième classes, l’Ordre de la Résistance de deuxième classe, la Médaille de la grande union nationale, et l’Insigne pour les 50 ans d’adhésion au Parti communiste du Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.