21/04/2022 15:56
>>L'Afghanistan reçoit 32 millions d'USD d'aide humanitaire 
>>Afghanistan : l'ONU peine à mobiliser une aide à la mesure de la crise humanitaire
>>Londres débloque 286 millions de livres supplémentaires pour l'Afghanistan

Le Conseil de sécurité des Nations unies a fermement condamné mercredi 20 avril l'attaque terroriste perpétrée mardi 19 avril contre une école et un centre éducatif à Kaboul, la capitale de l'Afghanistan. Selon un communiqué rendu public par la présidente du Conseil pour le mois d'avril, Barbara Woodward, les membres du Conseil ont condamné "dans les termes les plus forts" l'horrible attaque terroriste contre le lycée Abdul Rahim-e Shahid et le centre éducatif Mumtaz dans le quartier de Dasht-e-Barchi à Kaboul. L'attaque, qui a eu lieu pendant le mois de Ramadan, a fait plusieurs morts et des dizaines de blessés, dont des élèves. Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur profonde sympathie ainsi que leurs condoléances aux familles des victimes, et ont souhaité un rétablissement aussi prompt que complet aux personnes blessées. Ils ont réaffirmé "le droit à l'éducation pour tous les Afghans et sa contribution à l'instauration de la paix et de la sécurité", tout en exprimant leur profonde inquiétude quant aux conséquences importantes des attentats contre les établissements éducatifs sur la sécurité des élèves et leur capacité à jouir de leur droit à l'éducation, indique le communiqué. "Les membres du Conseil de sécurité ont souligné la nécessité de tenir pour responsables les auteurs, organisateurs, financiers et commanditaires de ces actes de terrorisme répréhensibles et de les traduire en justice. Ils ont exhorté tous les États, conformément aux obligations qui leur incombent en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, à coopérer activement avec toutes les autorités compétentes à cet égard", ajoute le texte.

Xinhua/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.