26/11/2019 11:07
Le potentiel du marché des articles de sport au Vietnam est en train de croître. De nombreux géants étrangers sont engagés dans une âpre concurrence.
>>Decathlon Vietnam: "Sport pour tous, tous pour le sport"

Decathlon n'avait tenté de vendre sur le marché vietnamien que via des canaux en ligne. Photo : BDT/CVN

Decathlon, une marque de sport française, a officiellement ouvert son premier magasin de sport au Vietnam avec des produits répondant aux besoins des Vietnamiens. Bien qu'il dispose de 1.513 magasins dans 53 pays, jusqu'en 2017, Decathlon n'avait tenté de vendre sur le marché vietnamien que via des canaux en ligne.

Constatant le potentiel du marché des articles de sport au Vietnam, Decathlon a officiellement ouvert son premier magasin à Hanoï, qui fournit 14.000 produits, vêtements, outils d’entraînement et de compétitions pour plus de 70 sports. Le Vietnam est aujourd’hui le deuxième marché de production de cette marque française, après la Chine.

En outre, de nombreux grands fabricants mondiaux d’articles de sport ont pénétré le marché vietnamien. Un certain nombre de marques sont distribuées par des unités exclusives, telles que chaussures de sport 361° Degrees International Limited, des appareils de fitness tels que Elliptical, Orbitrac ... avec des millions de dollars de revenus chaque année. Nike, Adidas, Lyning, Puma… ont choisi de choisir le Vietnam comme "lieu de production". Près de 40% de la production de Nike et Adidas est au Vietnam.

Récemment, plusieurs marques chinoises d’articles de sport ont également exprimé leur ambition d'empiéter sur le marché vietnamien, en trouvant des distributeurs exclusifs ou des emplacements favorables pour investir dans des usines.

Kelme, une marque espagnole de moyenne et haute gamme cherche des partenaires pour distribuer ses produits et souhaite investir au Vietnam dans une usine. Mme Junia, directrice commerciale de Kelme en Asie, s'attend à ce que le chiffre d'affaires au Vietnam atteigne 80.000 USD l’année prochaine.

La marque Attivo de Singapour, spécialisée dans la distribution d'équipements de gymnastique, de fitness et de sports, est active depuis près de 10 ans au Vietnam. Selon Rajan Nalliah, directeur d’Attivo, l’augmentation des revenus et le besoin croissant de loisirs des Vietnamiens est une opportunité pour cette entreprise.

Selon des données préliminaires, le pays a maintenant plus de 3000 gymnases, des milliers de gazon artificiel et de piscines. En plus des compétitions de football, des épreuves de vélo, de course à pied... sont organisés régulièrement. Des centaines d’entreprises vietnamiennes ont investi dans la production de ballons, chaussures de sport, vêtements et accessoires.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.