16/10/2020 16:59
Jeudi 15 octobre, au siège du Courrier du Vietnam, à Hanoï, le jury de la demi-finale du concours "Jeunes reporters francophones" 2020 s’est réuni afin de sélectionner les 20 articles finalistes.
Réunion du jury de la demi-finale du concours "Jeunes reporters francophones" 2020, le 15 octobre à Hanoï.

La 5e édition du concours "Jeunes reporters francophones" a comptabilisé 121 articles, envoyés par 114 auteurs et groupes d’auteurs.

"Un grand signe de réussite lorsqu'on sait que 96% des candidats sont étudiants", a informé Nguyên Hông Nga, rédactrice en chef adjointe du Courrier du Vietnam et présidente du jury de la demi-finale. Et d'ajouter : "Cette année, le comité d’organisation a en plus reçu des articles de France, de Tunisie, du Cameroun, du Laos et du Cambodge".

Les 20 meilleurs articles du concours "Jeunes reporters francophones" 2020 seront bientôt publiés sur le site du Courrier du Vietnam en vue de recevoir le vote des lecteurs pour le Prix du public.

Placé sous le thème cette année de "Comment la pandémie de COVID-19 a-t-elle changé notre vie ?", ce concours a pour but d’encourager les jeunes à exprimer leurs réflexions sur l’impact du COVID-19 au Vietnam et ailleurs ainsi qu’à soutenir les efforts et initiatives de toute la communauté dans la prévention et la lutte contre le coronavirus.

Le concours "Jeunes reporters francophones" 2020 est soutenu principalement par le Bureau régional Asie-Pacifique (BRAP) de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l'Agence Vietnamienne d'Information (Société mère du Courrier du Vietnam. Il reçoit également l'assistance de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), du Groupe des ambassades, délégations et institutions francophones au Vietnam (GADIF), du ministère vietnamien des Affaires étrangères (MAE), des universités et bien d’autres encore.

Thierry Vergon, directeur de l'Institut français de Hanoï - L'Espace, et Lucila Carrasco, spécialiste de la communication et de l'information de l’UNESCO à Hanoï.

"J’ai admiré certaines copies pour leur qualité et leur niveau en français. Et puis, il y a des candidats qui ont totalement été fouiller dans la thématique, a souligné Thierry Vergon, directeur de l'Institut français de Hanoï - L'Espace. Globalement, je suis très content d’avoir participé à ce jury, parce que j’ai appris beaucoup de choses. Et je me rends compte qu’il y a vraiment un amour de la langue française au Vietnam que je suis très fier de voir à travers ce genre de concours".

"J’ai beaucoup aimé lire [les articles], et c’était vraiment intéressant de découvrir comment la société vietnamienne a passé cette période du COVID-19. C’est aussi intéressant de voir toutes les perspectives que les jeunes ont pu manifester via ces articles. Je suis contente d’être à Hanoï et au Vietnam, parce que je crois que c’est un des pays qui ont traité le COVID-19 d’une manière superbe", a exprimé Lucila Carrasco, spécialiste de la communication et de l'information de l'UNESCO à Hanoï.

Photo de famille des membres du jury de la demi-finale du concours "Jeunes reporters francophones" 2020, le 15 octobre à Hanoï.

Le jury de la finale du concours se réunira le 6 novembre, toujours au siège du Courrier du Vietnam à Hanoï. La cérémonie de remise des prix s'y déroulera le 13 novembre comme prévu.
 
Texte et photos : Dang Duong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Entre terre et mer, le marais de Chuôn À Phu An, une commune de la province de Thua Thiên-Huê, au Centre du Vietnam, s’étend jusqu’à l’horizon le marais de Chuôn, un lieu paisible en pleine nature.