11/05/2019 10:30
En 2018, le Parc national de Côn Dao, dans la province de Bà Ria-Vung Tàu, a relâché 81.137 petites tortues vertes dans la nature. Au Vietnam, c’est le lieu de ponte le plus sûr pour les tortues marines.
>>Ca Mau : une tortue imbriquée rendue à la nature
>>Sauvons les tortues marines de Cù Lao Chàm

Photo: CD/CVN

Les tortues de mer sont rares et en voie de disparition à l’échelle mondiale. De nombreux pays du monde, dont ceux d’Asie du Sud-Est, s’intéressent à leur sort et cherchent à les préserver.

Les sept espèces de tortues marines connues (tortue caouanne, tortue luth, tortue imbriquée, tortue verte, tortue à dos plat, tortue olivâtre, tortue de Kemp) figurent toutes dans le Livre Rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Les plages de Côn Dao, dans la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud), constituent le sanctuaire de ponte des tortues vertes (Chelonia mydas) au Vietnam. Selon les résultats de recherche, environ 350 femelles sont venues y pondre. C’est également une zone alimentaire importante pour une plus petite population sédentaire. Côn Dao est le Parc national ayant le plus grand nombre de tortues relâchées en mer au Vietnam. Un record attribué le 31 janvier 2009.

Enrayer la chute des effectifs

Le Parc national de Côn Dao a été le premier (depuis 1994) à mettre en œuvre avec succès et systématiquement un programme de conservation des tortues marines. Ses  recherches et méthodes de conservation profitent aussi à d’autres zones protégées ailleurs dans le pays, dont la Réserve maritime de Cù Lao Chàm, province de Quang Nam (Centre).

La saison de ponte ne dure que six mois (de mai à novembre). Les îlots de ce parc national comptent des stations de conservation des tortues marines: Hon Tre Lon, Hon Tài, Hon Bay Canh, Hon Cau, avec 16 plages de ponte au total.

Nguyên Van Vung, du Bureau de conservation des zones maritimes et zones humides du comité de gestion du Parc national de Côn Dao, a informé qu’en 2018, le parc avait protégé activement les tortues marines. Il connaît parfaitement leur biologie au cours de la période de ponte, permettant de déployer des mesures de conservation efficaces.

Côn Dao est véritablement devenu un centre de recherche et de conservation des tortues marines. Le nombre de femelles y pondant, le nombre d’œufs et le nombre de jeunes tortues relâchées en mer sont les plus élevés au Vietnam. Les activités de gestion, d’inspection et de surveillance des infractions à la loi sont à la charge de l’Office des gardes forestiers du parc. Les cas de vol d’œufs et de capture de femelles ont considérablement diminué au fil des ans.

De plus, l’année dernière, le comité de gestion du parc, en coopération avec l’UICN, a organisé un programme de volontariat autour de la protection des tortues marines. Les bénévoles sensibilisent les habitants locaux et touristes à la protection des ressources naturelles, des tortues de mer en particulier, contribuant ainsi à préserver la biodiversité.

Des programmes de préservation

De petites tortues relâchées en mer. Photo: CD/CVN

Avec l’accord du Comité populaire de la province de Bà Ria-Vung Tàu, le comité de gestion du parc, en coopération avec la sarl Côn Dao Resort Limited, a mis œuvre un plan de restauration et préservation des zones de ponte à Dât Doc, district de Côn Dao, pour la période 2018-2020. Il a également organisé une formation à la gestion, à la conservation et au sauvetage des tortues marines pour 23 membres du personnel de cette sarl. Il a déplacé 41 "nids" de tortues marines et a relâché en mer 2.489 petites tortues.

Selon son directeur Nguyên Khac Pho, ce parc poursuit cette année les activités dans le cadre du projet "Déplacement, sauvetage des œufs et des bébés tortues au service de la reconstitution des populations de tortues marines à Côn Dao face aux conséquences de la hausse des températures et de la montée du niveau de la mer". En outre, la gestion du parc national a été renforcée, notamment au niveau des postes de garde forestiers, et toutes les violations sont sévèrement punies. Il continue de coopérer avec la société Côn Dao Resort Limited pour mettre en œuvre des plans de conservation des tortues marines.
 
Le Parc national continue sa coordination avec l’UICN pour organiser le programme de volontariat au cours de l’été 2019. Il prend également des mesures pour améliorer le taux d’éclosion, assurer la bonne santé et le ratio male-femelle des bébés tortues (pour qu’il soit similaire au ratio dans la nature), minimiser les activités anthropiques autour des lieux de ponte... Ces activités de recherche et de protection seront menées en permanence afin de limiter le déclin des populations de tortues marines à Côn Dao.
Huong Linh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.