16/12/2019 08:54
Après trois mois de débats tendus, place au vote historique : les démocrates américains s'apprêtent à renvoyer Donald Trump en procès au Congrès en milieu de semaine, mais le camp républicain fait bloc pour ensuite lui éviter une destitution.
>>Destitution : Trump près d'être renvoyé en procès après un vote préliminaire

Le président américain Donald Trump monte à bord d’Air Force One dans le Maryland, le 14 décembre. Photo : AFP/VNA/CVN

La Chambre des représentants va se réunir, a priori mercredi 11 décembre, pour se prononcer en séance plénière sur les deux chefs d'accusation déjà approuvés vendredi en commission contre le 45e président des États-Unis dans le scandale ukrainien : "abus de pouvoir" et "entrave à la bonne marche du Congrès".

Le résultat ne fait guère de doute. La chambre basse du parlement est dominée par les démocrates, déterminés à faire aboutir cette procédure d'"impeachement" qui plombe la fin de mandat de l'ex-magnat de l'immobilier.

Un vote qui marquera l'Histoire : ce sera seulement le troisième président américain à subir l'opprobre d'une mise en accusation formelle, après Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998. Richard Nixon, lui, avait démissionné avant le vote de la Chambre en 1974 afin d'éviter une destitution certaine dans l'affaire du Watergate.

Donald Trump est accusé d'avoir exercé un chantage, en gelant une aide militaire cruciale à l'Ukraine pour obtenir qu'elle enquête sur ses adversaires politiques, et notamment l'ancien vice-président Joe Biden, bien placé pour l'affronter l'an prochain dans la course à la Maison Blanche.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.