14/09/2016 17:54
Le Vietnam et la Chine ont adopté un communiqué conjoint à l’occasion de la visite officielle du 10 au 15 septembre en Chine du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.
>>Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc poursuit ses activités en Chine
>>Entrevue Nguyên Xuân Phuc -
Xi Jinping à Pékin

>>Nguyên Xuân Phuc reçoit des dirigeants de géants économiques de Chine

Pendant son séjour, le chef du gouvernement vietnamien a rencontré le secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et président chinois, Xi Jinping, et s’est entretenu avec le Premier ministre Li Keqiang. Il a également rencontré plusieurs autres personnalités chinoises.

Dans une ambiance amicale et sincère, les deux parties ont discuté de l’approfondissement des relations de partenariat et de coopération stratégiques et intégrales Vietnam-Chine, ainsi que de questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Outre Pékin, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est rendu à Nanning, province du Guangxi, où il a assisté à la 13e exposition Chine-ASEAN et au 13e Sommet sur le commerce et l’investissement Chine-ASEAN. Il a également visité Hongkong.

Entrevue Nguyên Xuân Phuc - Xi Jinping, le 13 septembre à Pékin.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Lors des rencontres entre le Premier ministre vietnamien et des dirigeants chinois, les deux parties ont souligné que l’amitié bilatérale était un bien précieux à préserver et développer. En cette conjoncture internationale et régionale compliquée, les deux parties entretiennent le respect mutuel, renforcent les échanges stratégiques et la confiance politique, approfondissent la coopération mutuellement avantageuse, maîtrisent et règlent de façon satisfaisante les désaccords et les problèmes surgissants, développent leurs relations de manière saine et stable, dans l’intérêt des deux peuples, pour la paix, la stabilité et la prospérité de la région.

Coopération dans divers secteurs 

Les deux parties sont convenues de maintenir les contacts étroits entre les hauts dirigeants sous diverses formes, de discuter opportunément des problèmes importants dans les relations bilatérales et de la situation régionale et internationale, de renforcer la direction pour le développement des liens bilatéraux, de développer le rôle du Comité de pilotage de la coopération bilatérale Vietnam-Chine dans l’application des conceptions communes des dirigeants.

Elles ont également décidé de continuer de renforcer leur coopération dans la diplomatie, la défense, la sécurité et l’application de la loi ; d’appliquer au mieux leurs conventions de coopération ; d’organiser des patrouilles communes dans le golfe du Bac Bô et des entraînements communs sur les recherches et le sauvetage, la lutte contre la piraterie, le terrorisme en mer et d’autres actes criminels ; de multiplier les contrôles mixtes dans la zone de pêche commune dans le golfe du Bac Bô ; de régler de façon satisfaisante les problèmes concernant la pêche en tenant compte de l’amitié entre les deux pays…

Sur le plan économique, les deux parties se sont mises d’accord pour déterminer rapidement les projets de coopération importants, développer le rôle du Comité de coopération économique et commerciale Vietnam-Chine et d’autres mécanismes cohérents, appliquer des mesures plus efficaces pour mieux régler le déséquilibre de la balance commerciale entre les deux pays. Elles se sont en outre engagées à favoriser la collaboration ​interentreprises dans l’agriculture, la sylviculture, l’aquaculture ; à ratifier et appliquer rapidement leur accord sur le commerce frontalier (modifié) ; à accélérer les études pour parvenir à un accord concernant la construction d’une zone de coopération économique transfrontalière selon les principes d’égalité, de bénéfice réciproque et la loi de chacune. La Chine encourage également ses entreprises à augmenter les importations de produits vietnamiens compétitifs et facilite l’ouverture de nouveaux bureaux de promotion du commerce du Vietnam dans des localités chinoises.

Les deux parties sont convenues de promouvoir la coopération dans l’investissement et la connexion de la stratégie de développement des deux pays, de valoriser le rôle du groupe de travail sur la coopération en matière d’infrastructures, d'accélérer les projets de coopération dans le cadre de "deux couloirs, une ceinture" et d’"une ceinture, une route", d'élaborer rapidement la planification de la ligne ferroviaire express Lào Cai–Hanoï–Hai Phong. Il faudra également aider les entreprises des deux pays à régler les difficultés dans la mise en route des projets de coopération, intensifier les activités de promotion du commerce, encourager les entreprises chinoises à investir dans les projets appropriés à la stratégie de développement durable du Vietnam. Les deux parties doivent en outre renforcer la coopération monétaire et financière, collaborer étroitement pour utiliser efficacement les prêts et aides non remboursables de la Chine accordés au Vietnam.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc (gauche) et le secrétaire général du Parti communiste et président chinois Xi Jinping, le 13 septembre à Pékin.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Par ailleurs, elles sont convenues d’intensifier la coopération dans l’agriculture, l’environnement, les sciences et les technologies, les communications et les transports ; d'activer la ligne rouge pour régler les questions nouvellement nées dans la pêche en mer, coopérer dans l’utilisation durable des ressources en eau Mékong–Lancang, de discuter de la signature du nouvel accord de transport ferroviaire frontalier tout en favorisant la coopération aérienne bilatérale.

Les deux parties se sont mises d'accord pour élargir la coopération dans la culture, l’éducation, le sport et le tourisme, continuer de bien organiser les activités d’échange populaire, notamment entre les jeunes générations des deux pays, promouvoir la coopération décentralisée, surtout entre leurs localités frontalières, et pour continuer de bien valoriser le rôle du Comité mixte de frontière terrestre Vietnam-Chine.

Maintien de la paix et de la sécurité en Mer Orientale

Elles ​se sont entendues pour observer les conceptions importantes obtenues par les hauts dirigeants des deux Partis et des deux pays et l’accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement des questions en mer Vietnam-Chine, pour bien appliquer le mécanisme de négociations au niveau gouvernemental sur les questions frontalières et territoriales Vietnam-Chine, mais aussi pour chercher des solutions fondamentales et durables acceptables par les deux parties.

Elles se sont ​mises d'accord pour bien réaliser les travaux suivants après l’accomplissement des explorations communes dans la zone maritime à l’extérieur du golfe du Bac Bô et accélérer la coopération ​pour le développement commun dans cette zone maritime, continuer d’accélérer les travaux du groupe de travail de coopération au développement en mer, déployer efficacement les projets de coopération dans les domaines peu sensibles.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a quitté Pékin le 14 septembre pour se rendre dans la Région administrative spéciale de Hong Kong (Chine).
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Les deux parties sont convenues de continuer de respecter totalement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), ​l'optique étant de parvenir dans les meilleurs délais au Code de conduite en Mer Orientale (COC). Dans cette logique, il est nécessaire de bien contrôler les différends en mer, de ne pas commettre d’actes susceptibles de compliquer et d’élargir les litiges, ce afin de contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en mer Orientale.

La partie vietnamienne a affirmé sa politique de respect d’une seule Chine, son soutien pour le développement pacifique des relations entre les deux rives du détroit de Taïwan et à la grande œuvre de réunification de la Chine. Elle proteste énergiquement contre tout acte de division sous quelque forme que ce soit s'agissant de l'"indépendance de Taïwan". Le Vietnam ne développe aucune relation officielle avec Taïwan (Chine), et la Chine salue cette position.

Vietnamiens et Chinois ont trouvé un terrain d'entente pour continuer à renforcer leur coordination dans le cadre des forums multilatéraux, promouvoir ensemble la paix, la prospérité et le développement dans la région comme dans le monde. La partie chinoise soutient l’organisation par le Vietnam du Sommet de l’APEC 2017 qui, lui, soutient et participera activement aux conférences internationales connexes organisées en Chine.

Durant le séjour du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, les deux parties ont signé une série d’accords de coopération importants dans plusieurs domaines.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).