25/04/2021 08:30
La pandémie de coronavirus a impacté des pans entiers de l’économie, notamment le commerce de détail. Grâce à la vaccination en cours, les analystes se veulent optimistes pour ce secteur en 2021, avec cinq tendances principales.

>>Des opérations de M&A à un milliard d’USD
>>La transformation numérique à l’heure du COVID-19
>>Supérettes, les grands gagnants de la crise sanitaire
>>L’e-commerce continuera de prospérer

Dans le supermarché MM Mega Market à Hà Dông, Hanoï.

Selon un rapport récent du Vietnam Report (VNR), le commerce de détail est l’un des secteurs économiques les plus touchés par la pandémie de COVID-19. Au 2e trimestre 2020, le nombre d’entreprises suspendant leurs activités dans ce secteur a augmenté de 21% en glissement annuel. En parallèle, les entreprises d’e-commerce et les services d’expédition ont noté des signes positifs.

Pour Vu Dang Vinh, directeur général du VNR, malgré ces difficultés, il est possible aujourd’hui de se montrer optimiste quant à une reprise de l’activité de la vente au détail. Voici les cinq grandes tendances qui affecteront ce marché au cours de l’année 2021, alors que la pandémie et d’autres facteurs continueront à influencer nos habitudes d’achat.

Ventes omnicanales

Selon le rapport intitulé ''Commerce de détail au Vietnam 2020 : une transition accélérée vers le commerce de détail omnicanal'' du cabinet d’audit Deloitte, l’épidémie de COVID-19 a influencé fortement le marché de détail domestique. Auparavant, le commerce en magasin représentait 97% du total des ventes au détail. Aujourd’hui, plus de 50% des consommateurs ont réduit la fréquence des visites dans les supermarchés, épiceries et marchés ; 25% des personnes interrogées déclarent même pratiquer uniquement des achats en ligne.


La firme multinationale souligne qu’un grand nombre de consommateurs vietnamiens ont découvert le commerce en ligne durant la pandémie de COVID-19. Au supermarché Saigon Co.op, par exemple, le nombre de clients commandant par téléphone a été multiplié par 4-5 et les visites sur son site internet par 10 depuis janvier 2020. Une enquête de Nielsen Vietnam, un cabinet d’étude de marché, a aussi montré que les e-commerçants de détail comme Tiki, SpeedLotte, etc. ont également enregistré une hausse de 2 à 4 fois en moyenne de leurs commandes quotidiennes.

Enfin, les données de CBRE Vietnam, spécialisée dans le conseil en immobilier, ont confirmé cette tendance en estimant que le nombre de visiteurs dans les centres commerciaux a diminué d’environ 80% dans les grandes villes comme Hô Chi Minh-Ville et Hanoï.

Dans le contexte où il est demandé d’éviter les lieux bondés et les déplacements non essentiels pour lutter contre la pandémie, il est logique que les consommateurs adoptent de nouveaux comportements, aidés en cela par les technologies digitales. Cette tendance, plus confortable pour les consommateurs, s’installera durablement. Les détaillants au Vietnam s’adapteront et exploiteront tous les canaux en ligne pour répondre aux nouvelles demandes.

Vers un essor des M&A

Le COVID-19 a mis un coup d’arrêt aux fusions-acquisitions (M&A en anglais) qui étaient à l’œuvre les années précédentes. En 2019, par exemple, le Saigon Co.op a repris 18 supermarchés de l’Auchan au Vietnam. Vingroup avait également transféré l’ensemble du segment de la vente au détail de VinCommerce au groupe Masan. 

Il est à parier que la reprise de l’activité post-COVID verra de nouveau l’essor des fusions- acquisitions. L’une des raisons est la signature d’accords de libre-échange avec d’autres espaces économiques intégrés comme l’Union européenne (EVFTA). Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, plus de 60% des entreprises opérant dans le secteur de la vente au détail sont de petite et moyenne tailles, avec une faible capacité de management et de grands besoins en capitaux. De nombreuses sociétés souhaiteront donc fusionner avec des partenaires du même secteur pour accéder au capital nécessaire.

Paiements sans contact

Pendant la pandémie, il a aussi été recommandé par le gouvernement de moins utiliser les billets de banque, ceci afin de diminuer le risque de transmission du virus. En conséquence, les consommateurs vietnamiens utilisent dorénavant beaucoup plus les cartes de débit ou les codes QR et NFC.


Selon une étude du VNR, 60,6% des personnes interrogées déclarent avoir réduit leurs paiements en espèces ; 59,6% disent avoir utilisé davantage Internet banking et 57,7% utilisé des portefeuilles électroniques. Comme l’e-commerce, les nouveaux moyens de paiement risquent de s’implanter sur le long terme. La technologie aidera certainement ce secteur à se développer.

Big Data et IA

L’analyse des méga-données joue de plus en plus un rôle central dans la recherche des préférences et des comportements des clients afin de créer les meilleures expériences de consommation.

Les résultats de l’enquête du VNR sur le comportement des consommateurs avant d’acheter un produit ont montré que 56,9% font des recherches eux-mêmes ; 20,6% écoutent les conseils de parents et d’amis ; 13,7% recherchent les messages publicitaires et promotions  en ligne, 5,9% sont davantage à l’écoute des recommandations sur les réseaux sociaux, et 2,9% tiennent compte des publicités télévisées.

Plus de supérettes

D’après Lê Hoàng Long, directeur du conseil de la chaîne de vente au détail de Nielsen Vietnam, en décembre 2020, il y avait environ 8.500 magasins de vente au détail dans tout le pays, dont 453 supermarchés et 5.566 mini-supermarchés, le reste étant des supérettes, des magasins de santé, de beauté, de médicaments...

Les résultats de l’enquête du VNR montrent que 48% des personnes interrogées choisissent de faire du shopping dans les magasins ou supérettes près de chez eux. Les premiers sont le plus souvent gérés par deux ou trois employés et occupent des surfaces ne dépassant pas 200 m2. Cette tendance s’est confirmée pendant le 2e semestre de 2020 puisque le nombre de nouvelles supérettes a largement augmenté. Leur potentiel est énorme puisqu’elles ne représentent pour l’instant que moins de 10% du marché de vente au détail.

La pandémie de COVID-19 a eu pour effet d’accélérer la digitalisation des pratiques d’achat des consommateurs. Les tendances évoquées se développeraient, aidées en cela par les nouvelles technologies.

Texte et photos : Diêu Thúy/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.