22/08/2017 10:15
En 2016, 30% des cas d'intoxications alimentaires étaient collectifs. D'ici à 2019, Hô Chi Minh-Ville s'engage à réduire ce taux.
>>Lancement du programme «Repas sains»
>>La sécurité alimentaire au menu des groupes de travail de l’APEC

Cérémonie de signature d`accords de coopération  pour la sécurité alimentaire entre CGSA, HEPZA et FMT.


Pham Khanh Phong Lan, chef du Comité municipal de gestion de la sécurité alimentaire (CGSA),  a fait cette déclaration le 17 août lors de la cérémonie de signature d`accords de coopération  pour la sécurité alimentaire entre la Fédération municipale des travailleurs (FMT) et le Comité de gestions des zones franches d'exportation - parcs industriels (HEPZA) pour la période 2017-2019.


Selon Pham Khanh Phong Lan, depuis longtemps, les cantines collectives font courir des risques sanitaires aux travailleurs. En 2016, dans les zones franches et industrielles, 4 intoxications collectives ont touché 311 personnes. Elles sont liées au non-respect des règles d'hygiène des mains, des ustensiles et du mode de préparation des repas ainsi qu'aux mauvaises conditions de stockage des aliments dans les réfrigérateurs.
 

Dans la cantine de la compagnie du textile-habillement Thành Công-Phong Phu.

 
Grâce à cet accord de coopération, Pham Khanh Phong Lan espère que 100% des cantines collectives s’engageront à respecter la sécurité alimentaire, 80% des cantines collectives effectueront des contrôles et 80% des responsables de gestion et des cuisiniers obtiendront des certificats de sécurité alimentaire. En plus, les cuisiniers et aide-cuisiniers doivent passer un examen médical  périodique.
 
Selon les accords prévus, le Comité municipal de gestion de la sécurité alimentaire donnera ses conseils en termes de critères et formalités lors de la construction des cantines collectives des entreprises,ainsi que créera des liens entre distributeurs d'aliments et de repas préparés. 
 
Selon Hepza, Hô Chi Minh-Ville compte actuellement 17 zones industrielles et zones franches, avec 1.167 entreprises employant 258.768 travailleurs, dont 217 entreprises qui disposent de cantines ainsi que 364 entreprises qui consomment des repas préparés à l’avance.

 

Texte et photos : Quang Châu/CVN


 
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

À Phan Thiêt, le nuoc mam a son musée Le nuoc mam est indissociable de la gastronomie vietnamienne. La naissance d’un musée spécifique à Phan Thiêt montre son importance dans la culture millénaire du pays.