25/08/2021 17:46
Un an après son entrée en vigueur (1er août), les exportateurs vietnamiens de produits aquatiques sont les grands bénéficiaires de l’Accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA).
 
>>Les exportations de produits aquatiques en hausse
>>Les exportations de produits aquatiques atteignent 4,88 milliards d'USD en sept mois
>>La crevette vietnamienne de plus en plus compétitive sur le marché américain

Selon l'Association des exportateurs et des producteurs de fruits de mer du Vietnam (VASEP), les exportations de produits aquatiques vers l'UE ont atteint, au premier semestre 2021, plus de 486 millions de dollars, soit une hausse de 20% en glissement annuel. Les exportations de fruits de mer capturés ont augmenté de 24% et affichent un chiffre d’affaires de 154 millions de dollars.

Les exportations de produits aquatiques vietnamiens vers l’UE devraient rapporter quelque 600 millions de dollars au deuxième semestre de 2021.
Photo : VNA/CVN

L’aquaculture a vu ses ventes à l’étranger progresser de 18%, l’équivalent en valeur de 333 millions de dollars. L'UE qui représente 11% des exportations des produits aquatiques vietnamiens est le quatrième plus grand importateur, après les États-Unis, le Japon et la Chine. De l’avis de Luong Hoàng Thai, directeur du Département du commerce multilatéral relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce, la filière de produits aquatiques est la grande bénéficiaire de l’EVFTA. "L’aquaculture et la pêche sont des secteurs d’exportation à très haute valeur ajoutée. 6 mois après l’application de l’EVFTA, ils représentaient plus de 70 % de la valeur totale des exportations vietnamiennes vers l'UE", a-t-il précisé.

Constat partagé par Nguyên Hoài Nam, secrétaire général adjoint de la VASEP, qui note qu’en dépit du "carton jaune" imposé par Bruxelles contre la pêche vietnamienne et des impacts négatifs de la pandémie de Covid-19, les exportations vers l’UE ont fortement augmenté grâce à l'EVFTA. "L’EVFTA a des impacts bénéfiques sur l’industrie de la pêche du Vietnam. La majorité de nos principaux produits exportés (crevettes, thon, calamars, poulpes…)ont été exonérés de droits de douane dès l'entrée en vigueur de l'accord. Celui-ci est un vrai gilet de sauvetage pour le secteur qui souffrait du carton jaune européen et de la crise sanitaire", affirme-t-il.

L’EVFTA a également permis d’améliorer la qualité et la compétitivité des produits aquatiques vietnamiens. "L’exportation de produits aquatiques vietnamiens vers le Vieux continent a débuté en 1999, lorsque le Vietnam, soutenu à l’époque par le Danemark, a été autorisé à exporter des fruits de mer vers l'Europe. Depuis cette date, le nombre d'entreprises autorisées à exporter est passé de 19 à plus de 600 aujourd’hui. Le chemin et la préparation ont été longs mais nous sommes désormais capables de répondre aux normes de  l’EVFTA", explique Nguyên Hoài Nam.

Selon les estimations, les exportations de produits aquatiques vietnamiens vers l’UE devraient rapporter quelque 600 millions de dollars au deuxième semestre de 2021, portant le chiffre d’affaires total de l’année à 1.087 milliards de dollars, soit une progression de 13 % par rapport à 2020.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.