12/07/2018 17:21
La Résolution N°21 du 6e plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam (XIIe mandat) esquisse un plan d’action afin d’utiliser au mieux les évolutions démographiques du pays dans une perspective de croissance nationale durable. Une situation mêlant défis et opportunités.

>>Le bien-être des futures générations au centre des politiques démographiques
>>Un "bonus démographique" certes, mais qui ne durera pas

Les ouvriers qualifiés sont une force de travail importante pour le pays.
Photo: Thanh Vu/VNA/CVN

Aux dires d’experts, la population active (entre 15 à 64 ans) joue un rôle décisif dans le développement socio-économique de chaque nation. Ce groupe s’oppose aux "dépendants" comprenant les enfants de moins de 15 ans et les personnes âgées de plus de 64 ans.

En raison des mesures prises concernant le planning familial, le taux de natalité du Vietnam connait une baisse tendancielle durable, entraînant de fait la réduction du nombre de “dépendants”. Par voie de conséquence, la proportion d’actifs a nettement augmenté. Plus précisément, en 2017, la population active représentait 69,4% du total, contre 67,31% en 2007 et 53% en 1979.

Depuis 2007, le pays est ainsi entré dans "un âge d’or démographique" propice au développement du pays en raison de l’abondance de main-d’œuvre. Selon les projections, cette période avantageuse devrait durer 40 ans environ.

En 2016, il y avait 63,43 millions d’actifs sur 93 millions d’habitants, soit 68,2% de la population, contre 49,29 millions d’actifs en 1979. D’après les économistes, la population active contribue à la croissance à hauteur de 1,2% pour la phase 2009-2019.

La population nationale continue d’augmenter, mais à un rythme de plus en plus faible. En 2025, le Vietnam devrait ainsi compter 100 millions d’habitants.

Rappelons ici que l’indice de développement humain (IDH) du Vietnam en 1992 était de 0,486, ce qui le classait au 120e rang mondial parmi les 174 pays recensés. En 2014, il était de 0,666 (116e rang mondial). Si l’IDH a sensiblement progressé dans l’absolu, il reste médiocre en comparaison des autres nations.

--- 63,43 millions d’actifs ---
 
En 2016, il y avait 63,43 millions d’actifs sur 93 millions d’habitants,
soit 68,2% de la population, contre 49,29 millions d’actifs en 1979.
D’après les économistes, la population active contribue à la croissance
à hauteur de 1,2% pour la phase 2009-2019.
-----------------------------------------------
 
Au niveau de la répartition de ces forces vives de la nation, les villes et provinces bien intégrées dans l’économie mondiale en sont les principales bénéficiaires. Malgré leur taux de natalité relativement bas, Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Binh Duong, etc, profitent de l’exode rural et concentrent 75% à 85% des travailleurs.

Influences sur la vie publique

Par extension, cette pyramide des âges marque la chute du nombre d’enfants entre 0 et 4 ans, et 5 et 9 ans. Si cette tendance se confirme, la pression exercée par la demande en éducation sur les ressources pédagogiques, matérielles comme immatérielles, devrait considérablement se réduire. Le secteur de l’éducation devrait ainsi connaître une amélioration en termes de qualité étant donné qu’avec autant de moyens les établissements devront faire moins de "volume".

De ce fait, les responsables de l’éducation pourront développer des programmes répondant de façon bien plus pertinente aux besoins du pays en termes de formation orientée vers les services et l’industrie. On relève déjà les défis engendrés par cette situation; notamment prévoir un élargissement de l’accès aux formations universitaires et en améliorant la qualité.

Côté santé, la chute du nombre d’enfants permet de réduire les frais, de rehausser la qualité des soins et de diminuer le taux de malnutrition tout comme le taux de mortalité infantile. Avec une population active en augmentation, une bonne santé physique et un bon équilibre mental permettra à la société d’économiser des frais médicaux. Le seul domaine sanitaire qui ne devrait pas voir sa charge décroître est celui touchant aux questions de contraception et de procréation, le nombre de femmes en âge de donner naissance étant en hausse. Or, il est difficile d’améliorer la qualité des services de planification familiale quand la pression quantitative reste si forte.

Le vieillissement de la population pose également le problème du système de sécurité sociale qui n’est pas préparé.

Défis à relever et solutions

Le Vietnam a connu une baisse tendancielle du taux de natalité ces dernières années.
Photo: An Hiêu/VNA/CVN

La création d’emplois, l’amélio-ration de la productivité, le rehaussement du revenu par habitant, etc. constituent les principaux défis.

Le renforcement de la protection sociale, plus particulièrement sur le plan professionnel, constitue une des priorités. Si les personnes en âge de travailler sont frappées par la maladie ou un accident, leur capacité de travail sera limitée ou perdue totalement. Selon les données, il y a des dizaines de milliers de blessés du fait d’accidents de la route ou professionnels. En outre, on dénombre environ 2,6 millions d’handicapés en âge de travailler.

S’agissant du marché du travail, il faudra davantage encourager les entreprises, surtout celles ayant un statut privé, à stimuler l’emploi; accentuer l’envoi de travailleurs à l’étranger; réorganiser l’encadrement du travail, etc.

L’amélioration des conditions de vie, de la position des femmes dans la société, le renforcement de la lutte contre la pauvreté, l’introduction du planning familial dans les plans de développement local sont également des leviers permettant la gestion optimum de "l’âge d’or démographique".

Hoàng Phuong/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.