11/06/2020 16:37
Un colloque sur l’ancienne capitale impériale de Huê au XIXe siècle a eu lieu le 10 juin dans la province de Thua Thiên-Huê (Centre).
>>Création de la Réserve naturelle des zones humides de Tam Giang - Câu Hai
>>Forum du tourisme de Huê 2020

La salle principale du palais Thái Hoà, à Huê. 
Photo : Thuy Hà/CVN

Le colloque sur l’ancienne capitale impériale de Huê au XIXe siècle a rendu public des résultats de recherche sur les valeurs de l’ancienne capitale de Huê au XIXe siècle dans son apogée sur le plan de l’architecture, des paysages, de la politique, du militaire, de la société et de la culture.

Lors du colloque, 21 interventions de chercheurs ont été présentés, couvrant de nombreux domaines, notamment la physionomie de la ville de Huê à la première moitié du XIXe siècle, la défense de l’ancienne capitale de Huê sous la dynastie des Nguyên, le pouvoir de la dynastie des Nguyên, l’essence de la médecine traditionnelle au XIXe siècle…

Les délégués ont convenu que la capitale de Huê au XIXe siècle était un lieu de rassemblement de la quintessence du pays après l'unification des frontières et de l’administration. Cet endroit a montré une forte puissance nationale en termes de gestion d'État, du territoire, de la mer et des îles, de la population... De nombreux ouvrages architecturaux du niveau national ont été construits à la capitale de Huê au XIXe siècle.

Le vice-président du Comité populaire provincial de Thua Thiên-Huê, Phan Thiên Dinh, a déclaré que l’ancienne capitale impériale de Huê était devenue un patrimoine culturel mondial tant sur le plan matériel qu'immatériel.

Des recherches visant à éclaircir l'apparence, les caractéristiques et la position de l’ancienne capitale impériale de Huê au XIXe siècle - l’apogée de la dynastie des Nguyên - sont très importants alors que la province de Thua Thien-Huê est déterminée à mettre en œuvre la décision N° 54/NQ-TW du Bureau politique sur la construction et le développement de Thua Thiên-Huê pour qu'elle devienne une ville au niveau central bien préservant les valeurs patrimoniales de l’ancienne cité impériale et l’identité culturelle de Huê.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.