28/03/2018 21:19
Les mesures pour rendre efficace la lutte contre les contrefaçons, le commerce frauduleux et la violation des droits de propriété intellectuelle ont été au centre d’un séminaire tenu le 28 mars à Hanoï.
>>Appliquer le droit de propriété intellectuelle, une préoccupation centrale de l’APEC
>>Le Vietnam et la Chine lancent une campagne de lutte contre la contrebande
>>Améliorer l’efficacité du contrôle des containers dans les ports maritimes
>>Vietnam - Cambodge : renforcement de la coopération dans les douanes

Le séminaire au sujet de la lutte contre les contrefaçons et la violation des droits de propriété intellectuelle, le 28 mars à Hanoï. Photo : Bùi Phuong/CVN

"La lutte contre les contrefaçons, la contrebande et la violation des droits de propriété intellectuelle ne donnera pas des résultats suffisants sans la collaboration étroite entre les organismes compétents, les entreprises et la conscience des consommateurs". C’est ainsi que le directeur du Département de gestion du marché (ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce) Trinh Van Ngoc a inauguré le séminaire "Rendre plus efficace la collaboration entre les organismes compétents et les entreprises dans la lutte contre les contrefaçons et la violation des droits de propriété intellectuelle", le 28 mars à Hanoï.

Soutenu par l’Agence française de développement (AFD), l’événement a été co-organisé par le Département de gestion du marché et l’Agence française de coopération technique internationale (Expertise France). Il a réuni les représentants des Offices de gestion du marché domestique des villes et des provinces vietnamiennes du Nord, des entreprises vietnamiennes et étrangères, et les ambassades française et allemande.

Un combat de longue haleine

Une douzaine d’interventions présentées lors du séminaire ont permis de dresser un panorama de la situation de la contrefaçon, la contrebande et la violation des droits de propriété intellectuelle et des difficultés dans la lutte contre ces phénomènes. Elles ont aussi été l’occasion de proposer des recommandations pour rendre plus efficace ce combat.

"Le commerce des contrefaçons et la violation des droits de propriété intellectuelle continuent d’être des questions de taille, ayant des impacts négatifs sur les entreprises et l’environnement économique du pays", a constaté Kiêu Nghiêp, responsable du service de lutte contre les contrefaçons du Département de gestion du marché. Dans son intervention, Kiêu Nghiêp a chiffré les cas de ce genre à 19.000 l’an passé.

Une brigade de gestion du marché de la province de Lang Son (Nord) inspecte les marchandises dans un supermarché de cette localité.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Les difficultés de contrôle et d’inspection ont été partagées par les Offices de gestion du marché des villes et des provinces du Nord ainsi que les services d’inspection du ministère des Sciences et des Technologies et du Département général de la douane.

Les entreprises vietnamiennes et étrangères issues de divers domaines en proie à la contrefaçon (L’Oréal, Lacoste, GSK, Servier, Ajinomoto Vietnam, etc.) ont échangé sur leurs stratégies de lutte contre ces pratiques et des moyens de protection de leurs droits de propriété intellectuelle. En particulier, elles ont donné des recommandations aux organismes compétents pour améliorer l’efficacité de la collaboration entre elles et les organismes compétents en vue de mieux juguler les phénomènes.   

"Nous espérons que le ministère de l’Industrie et du Commerce équipera davantage ses professionnels du secteur de l’e-commerce pour bien contrôler ce type de commerce", a suggéré Nguyên Ngoc Tuyêt Trinh, directrice des relations publiques et des communications de l’Oréal Vietnam. D’après elle, il est nécessaire de "renforcer les contrôles du transport des produits de beauté, notamment par voie aérienne".  
  
Selon l’agenda, un séminaire similaire se tiendra le 30 mars à Hô Chi Minh-Ville.

Bùi Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.