21/04/2019 22:10
Le soir du 20 avril, l’auditorium de l’Espace - Institut français de Hanoï - a été rempli par les amoureux de la danse contemporaine à l’occasion du spectacle "Aux portes de l’oubli", l'une des dernières activités du Krossing Over Arts Festival 2019.
>>Festival Krossing Over Arts 2019
>>Rencontre entre artistes vietnamiens et francais
>>Hô Chi Minh-Ville : Krossing Over, le premier festival dédié à l’art contemporain

Le spectacle "Aux portes de l’oubli", le 20 avril à l’Espace - Institut français de Hanoï. Photo : Dang Duong/CVN

Après Hô Chi Minh-Ville, les amoureux des arts de la scène ont pu vivre des moments inoubliables dans de nombreux endroits de la capitale, via le projet du groupe francophone Krossing Over. Animé par le chorégraphe français d’origine vietnamienne Sébastien Ly, le Krossing Over Arts Festival (KOAF) en était à sa 3e édition.

Comme l’a souligné l’ambassadeur de France au Vietnam, Bertrand Lortholary, KOAF est un évènement unique "pour mieux aller à la rencontre d’un public curieux et lui offrir des expériences inédites,… et avant tout, la rencontre des jeunesses créatives françaises et vietnamiennes".

À Hanoï, l’évènement a commencé le 13 avril au Théâtre de la Jeunesse avec le spectacle The Roots du chorégraphe français Kader Attou, invité d’honneur du KOAF. Mélangeant le hip-hop avec la danse contemporaine et d’autres arts de la scène, The Roots a inspiré les mémoires du petit Kader afin de "redessiner un panorama de 30 ans de hip-hop à la recherche de sa maturité et de sa virtuosité."

Après ce spectacle, le groupe du KOAF a organisé de nombreuses activités gratuites, avec une séance de rencontre entre ses artistes et les danseurs locaux, trois ateliers de danse et une projection de film Where Cinema Meets Dance.

À cette occasion, les artistes Sébastien Ly, Thomas Demay, Lê Mai Anh, Lisa Robert et Trân Hoàng Yên ont réussi à présenter au public hanoïen de petites histoires à l’ancienne époque, où "il est question d’absence, de départ et des racines, notamment à travers la figure des grands-parents".

Affiche officielle du Krossing Over Arts Festival 2019.
Photo : KOAF/CVN

La 3e édition du KOAF s’est clôturée aujourd’hui dimanche 21 avril, avec le spectacle "Au-delà de l’absence" sur la place de Dinh Tiên Hoàng, à Hanoï.

Krossing Over Arts Festival 2019,
l'endroit de la rencontre et du partage

Le KOAF est un festival international des arts de la scène à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, animé par l’artiste français d’origine vietnamienne Sébastien Ly, en collaboration avec l’Institut français au Vietnam. Cet évènement comprend de nombreuses activités, telles que des spectacles, des conférences, des ateliers, des projections de film et des séances de création. 

Cette année, le festival s’articule autour de la notion des racines, "celles puisant dans la terre pour nourrir l’arbre et servant de métaphores pour le lien avec nos ancêtres", a expliqué Sébastien Ly. Par conséquent, de nombreux styles de l’art de la scène y sont produits, tant de la danse contemporaine que du hip-hop.

Particulièrement, l’artiste Kiêu Mai Ly qui vient de Hôi An (province de Quang Nam, Centre) a réalisé une conférence dansée ayant pour thématique la place de la danse traditionnelle vietnamienne dans la société actuelle. Cette troisième édition a été parrainée par l’artiste John Hùng Trân et sponsorisée par une soixantaine de compagnies et d’organisations vietnamiennes et internationales.

Dang Duong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Du 27 avril jusqu’au 2 septembre, le Parc culturel de Dâm Sen, connu pour ses divertissements, ouvre ses portes tous les soirs de la semaine avec son thème "Dâm Sen by night" (Dâm Sen dans la nuit).