05/09/2016 10:12
La conseillère d'État de Myanmar, Aung San Suu Kyi, a déclaré le 3 septembre lors de son discours de clôture de la conférence de paix de Panglong du XXIe siècle que la conférence était un événement historique et honorable.
>>Le secrétaire général de l’ONU participera à la conférence de Panglong au Myanmar

Aung San Suu Kyi prend sa parole lors du clôture de la conférence de paix de Panglong, le 3 septembre au Myanmar. Photo : EPA/VNA/CVN

La conférence de paix de Panglong du XXIe siècle, qui vise à unir tous les groupes ethniques du Myanmar et à construire une union démocratique fédérale grâce au dialogue, s'était ouverte le 31 août dans la capitale du pays, Nay Pyi Taw.

Cet événement inspiré de la conférence de Panglong de 1947 a rassemblé environ 1.600 représentants du gouvernement, du parlement, de l'Armée, des partis politiques invités, des organisations ethniques armées et non armées et de la société civile.

Dans son discours, la conseillère d'État a déclaré que la participation du peuple était indispensable à la poursuite de la paix, et appelé à renforcer les capacités dans le pays afin de résoudre les problèmes et de collaborer dans le respect mutuel.

Aung San Suu Kyi a noté que de vifs débats avaient eu lieu entre les représentants qui avaient des positions et des opinions différentes pendant la conférence.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Temple Bông Lai, site du tourisme spirituel qui vaut le détour Situé au pied de la montagne Dâu Rông (Tête du Dragon) dans la zone 3, bourg de Cao Phong, district homonyme, province Hoà Binh, à environ 10 km au sud de la ville de Hoà Binh, le temple Bông Lai vénère Cô Dôi Thuong Ngàn - un disciple de la Déesse-Mère des Montagnes et des Forêts et les esprits des Quatre Mondes (Tứ Phủ) selon la croyance viêt.