26/03/2018 14:31
Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a terminé sa 37e session, le 23 mars à Genève, en Suisse, après quatre semaines de travail avec l’adoption de 41 résolutions.
>>La situation ​des droits de l’homme au Vietnam demande une vision objective
>>Le Vietnam promeut les droits de l’homme
>>ONU : les droits de l’homme au centre de l’action mondiale

L’ambassadeur vietnamien Duong Chi Dung lors de la 37esession du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.
Photo : Hoàng Hoa/VNA/CVN

Le Conseil a adopté entre autres dix résolutions au titre de la promotion et de la protection des droits de l’homme, et des résolutions sur la République populaire démocratique de Corée (RPDC), la Syrie, l’Iran, le Soudan du Sud et le Myanmar.

Il a également adopté les rapports d’examen périodique universel (EPU) portant sur 14 pays : la République tchèque, l’Argentine, le Gabon, le Ghana, le Pérou, le Guatemala, la Suisse, la République de Corée, le Bénin, le Pakistan, la Zambie, le Japon, l’Ukraine et le Sri Lanka.

La délégation du Vietnam, dirigée par le chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, de l’OMC et d’autres organisations internationales à Genève, Duong Chi Dung, a activement contribué aux contenus de nombreux projets de résolution, coparrainé 6 projets de résolutions, y compris ceux relatifs à la protection des groupes sociaux vulnérables et à la mise en œuvre des objectifs de développement durable.

L’ambassadeur Duong Chi Dung s’est exprimé lors d’un débat de haut niveau sur les droits de l’homme à la lumière de la Déclaration universelle des droits de l’homme, du dialogue avec le rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation, et des dialogues sur la situation des droits de l’homme au Myanmar, et les droits des personnes handicapées.

Au nom de l’ASEAN, il a présenté le point de vue commun du bloc régional lors du débat sur l’EPU, un mécanisme unique créé en 2006 par l’ONU, lors de la définition du mandat du Conseil.

Il s’agit d’un mécanisme important pour promouvoir le dialogue et la coopération internationale sur les droits de l’homme, en soulignant les principes d’objectivité, de transparence, de non-sélectivité, de constructivité, de non-confrontation et de non-politisation, a-t-il plaidé, affirmant que l’ASEAN est prête à coopérer pour son succès.

Promouvoir le développement durable

Une séane de réunion de la 37e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève. Photo : AFP/VNA/CVN

En marge de la 37e session, le Vietnam a organisé avec l’Inde, le Japon, la France, les Philippines, le Bangladesh, les Maldives et l’Union internationale des télécommunications (UIT) un forum international sur "Le rôle des technologies de l’information et de la communication" (TIC) dans la promotion des droits économiques, culturels et sociaux et la réduction des inégalités.

L’ambassadeur Duong Chi Dung a présenté la réglementation en vigueur et l’évolution de l’application des TIC au Vietnam dans les services publics, la production industrielle et agricole. Il a fait état des difficultés à généraliser leur application en raison notamment du manque d’investissement, du retard technologique et de la disparition de certaines branches et métiers traditionnels.

Le diplomate a également souligné l’importance de la coopération internationale, de la coopération entre les pays développés et en développement, pour réduire le décalage numérique, promouvoir le développement durable et promouvoir les droits économiques, culturels et sociaux de la population.

Il a suggéré de promouvoir les échanges sur le sujet par une approche multidimensionnelle et transversale via les organisations telles que l’UIT, l’OMS, la FAO, l’ONUDI, le Conseil des droits de l’homme.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.