05/07/2017 19:30
Un mois après la décision des États-Unis de sortir de l'accord de Paris, l'enjeu du Sommet du G20 de Hambourg sera, pour le climat, d'éviter tout nouveau recul en s'assurant que les autres grands pollueurs réaffirment clairement leur adhésion à ce pacte.

>>Climat : Donald Trump quitte l'accord de Paris, déception à travers le monde
>>Donald Trump s'est entretenu avec Angela Merkel sur le G20 et le climat
>>G20 : l'Europe réaffirme son engagement pour l'accord climat de Paris
 

Les drapeaux des pays et organisations participant au Sommet du G20, le 4 juillet à Hambourg, en Allemagne.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Il est terriblement important que les autres puissances du G20 disent que le monde voit le défi climatique d'une manière totalement différente que l'actuelle administration américaine", estime Andrew Steer, président du World Resources Institute. Mais, prédit Célia Gautier du Climate Action Network France,"nous aurons probablement un résultat assez faible sur le climat; en tous les cas, ce ne sera pas aussi clair qu'au G7, où c'était Trump contre tous les autres".

Fin mai, en Sicile (Italie), face à un Donald Trump qui prenait ses distances avec les engagements de son prédécesseur Barack Obama, les six autres puissances avaient assumé de briser l'unité du G7 en affichant leur détermination à mettre en œuvre l'accord de Paris.

Puis, dans la foulée de l'annonce formelle le 1er juin par le président américain du retrait des États-Unis, de grands émetteurs - Union européenne, Chine et Inde en tête - et d'autres pays ont réaffirmé leur soutien à un texte adopté fin 2015 par 196 parties.

Pour Mohamed Adow, spécialiste climat chez Christian Aid, ce G20 est l'occasion "d'isoler les États-Unis, de sorte qu'ils ne contaminent pas d'autres pays".

Mais "la situation est plus complexe qu'au G7, car là Trump a des alliés potentiels, l'Arabie saoudite mais aussi la Turquie et la Russie", explique Célia Gautier. Ces pays ont adopté l'accord de Paris, mais leurs dirigeants ne l'ont jamais publiquement défendu. Pendant les réunions préparatoires au G20, "l'Arabie saoudite s'est vraiment alignée sur les États-Unis, même si elle ne le dit pas ouvertement", assure-t-elle.

Les pays du G20 (dont la Chine et l'Inde) représentant 75% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et 80% des richesses produites. Ils ont un rôle central pour réduire les gaz à effet de serre.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).