21/02/2019 19:19
Des chercheurs de l’Université d’Utrecht aux Pays-Bas ont  mis en garde contre le risque de disparition quasi complète sous l'eau du delta du Mékong en 2100.
>>Forum prévu sur le développement résilient au climat du delta du Mékong
>>La salinisation menace le delta du Mékong
>>La résilience au changement climatique pour garantir le développement durable

L’érosion menace gravement le développement durable dans le delta du Mékong.
Photo: VNA/CVN

Ils ont créé un modèle numérique dans l'ensemble du delta du Mékong et l'ont utilisé comme base de prévisions. Plusieurs recherches ont permis aux scientifiques de constater que l’exploitation excessive des eaux souterraines, l’élévation plus rapide que prévu du niveau de la mer causant l’affaissement des sols, pourraient rendre le phénomène de submersion inéluctable.

L'exploitation des eaux souterraines est l'un des facteurs qui contribuent à l'affaissement dans le delta du Mékong, a déclaré Philip Minderhoud, chercheur en systèmes souterrains et en eaux souterraines à l’Université d’Utrecht.

Selon lui, la perte d'eau réduit la pression sur la structure géologique souterraine. En outre, l’augmentation de trois à quatre millimètre par an du niveau de la mer sous les effets du changement climatique, le poids des structures artificielles construites dans la plaine, le déclin de du volume de sédiments en amont et la compression naturelle sont également des facteurs contribuant à la perte des terrains du delta du Mékong.

Le gouvernement vietnamien a récemment publié un décret visant à limiter l'exploitation des eaux souterraines dans les zones d'eau douce du Delta du Mékong. Les organes compétents locaux discutent également des mesures pour faire face aux facteurs qui minent le delta du Mékong, notamment les digues et les points d'évacuation d'eau.

Le Vietnam organisera à la fin de cette année un forum sur le développement durable du delta du Mékong et la résilience au changement climatique.

Le delta du Mékong représente 12% de la superficie et 19% de la population nationale. C'est également le plus grand centre de production agricole du Vietnam, représentant 95% du volume des exportations nationales de riz et 60% de celui de poissons.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam