01/12/2019 09:35
Le Onze national a grimpé de trois places pour se classer au 94e rang mondial à l’issue des dernières semaines qui ont vu se dérouler les éliminatoires du Mondial 2022. Il terminera l’année 2019 en tête de l’Asie du Sud-Est.
>>Le Qatar va agrandir un aéroport en prévision de la Coupe du monde 2022
>>L’entraîneur de l’équipe vietnamienne "fier" de ses élèves
>>Éliminatoires asiatiques : le Vietnam enchaîne une deuxième victoire

Le Vietnam et la Thaïlande ont fait match nul et vierge au 2e tour éliminatoire du Mondial 2022.
Photo : CTV/CVN

L’excellente année 2019 des "Dragons d’or" se traduit au classement de la Fédération internationale de football association (FIFA) par la 94e place mondiale, la plus élevée jamais obtenue par la sélection nationale. Le Vietnam reste donc en tête en Asie du Sud-Est, devant la Thaïlande (113e), les Philippines (124e), la Malaisie (154e), Singapour (158e)...

Cette place est revenue à l’équipe nationale après des matchs sans défaite en novembre dans le cadre du 2e tour éliminatoire du Mondial 2022 pour la zone Asie, ce qui lui a valu 13,1 points sur un total de 1.258 points.

Objectif : se qualifier pour le Mondial 2022 

Pour cette qualification pour la Coupe du monde de football de 2022, le Vietnam se trouve dans la poule G qui regroupe quatre autres équipes : Émirats arabes unis, Indonésie, Malaisie et Thaïlande.

Il y continue sa marche en avant avec un match nul (0-0) face à la Thaïlande, disputé le 19 novembre au stade national de My Dinh à Hanoï.

"Je pense que le Vietnam est en bonne voie de se qualifier pour le tour suivant", a estimé l’entraîneur japonais Akira Nishino des "Éléphants de guerre" lors du point presse tenu après la rencontre. "Certes, nous allons devoir faire face à des difficultés en raison de ce résultat. Nous avons toutefois encore trois matchs à disputer en 2020. La possibilité d’aller plus loin est réelle. Toute l’équipe thaïlandaise redoublera d’efforts pour y parvenir", a-t-il dit.

Jusqu’à ce jour, les "Dragons d’or" sont en tête du classement provisoire avec 11 points après cinq rencontres (cinq buts), devant la Malaisie (9 points). Les "Éléphants de guerre", quant à eux, se sont classés à la 3e place (8 points).

Le gardien de but Dang Van Lâm, vrai héros du match retour entre le Vietnam et la Thaïlande, le 19 novembre à Hanoï.
Photo : CTV/CVN

Afin de décrocher l’un des billets asiatiques pour le Mondial 2022, le Vietnam doit d’abord être en tête de la poule G ou figurer dans le top 4 des deux premiers de chaque poule, avant de devenir l’un des vainqueurs du 3e tour. Sa chance augmentera si le Qatar, pays organisateur de cette compétition, se qualifie officiellement pour le Mondial 2022. Parce que, dans ce cas-là, la répartition des places sera de cinq pour la zone Asie, au lieu de quatre. 

Le Qatar participe à ces éliminatoires car les qualifications pour le Mondial sont couplées à celles pour la Coupe d’Asie 2023, prévue en Chine (et dont le Qatar est le tenant du titre). Les deux premiers de chaque poule, en plus de continuer le parcours en vue du Mondial, sont qualifiés directement pour la Coupe d’Asie.

Plusieurs scénarios envisagés

Selon le calendrier, l’entraîneur sud-coréen Park Hang-seo et ses poulains vietnamiens auront encore trois matchs en 2020 : deux en Malaisie et aux Émirats arabes unis ainsi qu’un à Hanoï face à l’Indonésie.

S’ils ont trois victoires, ils auront neufs points supplémentaires pour un total de 20, avec à la clé une qualification pour le 3e tour. Outre le Vietnam, la Malaisie et les Émirats arabes unis auront aussi le "droit d’autodétermination" s’ils sont vainqueurs lors des trois prochains matchs en 2020.

Deux victoires et un nul permettront aux "Dragons d’or" de valider leur ticket pour le 3e tour grâce à un total de points de 18. Parce que la Malaisie et les Émirats arabes unis sont leurs prochains adversaires et ils ont besoin de neuf points (trois victoires) pour en obtenir 18.

Dans le cas où le Onze national accumule deux victoires et une défaite, il n’aura pas le "droit d’autodétermination" avec 17 points. Cependant, il aura aussi la possibilité de se hisser à la première place de la poule G si la Malaisie, les Émirats arabes unis et la Thaïlande ne parviennent pas à décrocher trois victoires.

Selon les experts, le Vietnam a besoin d’au moins sept points pour décrocher l’un des billets du 3e tour de la zone Asie du Mondial 2022. S’il gagne 5-6 points, sa possibilité d’aller plus loin s’élèvera à 80-90%. Pour les chiffres qui sont inférieurs à 5, la possibilité de se qualifier restera très modeste.

Le classement provisoire de la poule G
 

Équipes
 
MJ G N P BP BC Dif. Pts

Vietnam
 
5 3 2 0 5 1 4 11

Malaisie
 
5 3 0 2 8 6 2 9

Thaïlande
 
5 2 2 1 6 3 3 8

Émirats arabes unis
 
4 2 0 2 8 4 4 6

Indonésie
 
5 0 0 5 3 16 -13 0
 
Phuong Nga/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Parc national de Nui Chua développe l’écotourisme durable Pour promouvoir la valeur des ressources de la biodiversité et des paysages naturels, le Parc national de Nui Chua (province de Ninh Thuân) organisent divers types d'écotourisme dans le cadre du développement de l'écotourisme, selon Trân Van Tiêp, directeur adjoint du comité de gestion du Parc.