24/08/2017 01:29
Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.

>>Le Vietnam 6e mondial en matière de croissance de l’afflux touristique
>>Huê, la splendide cité royale du Vietnam
>>Le Vietnam parmi les dix destinations préférées en 2017
 

Nguyên Huong Liên (droite), créatrice du tour «I Love Huê».
Photo : Tuôi Tre/CVN


Avec ses options «Huê Historical Tour», «Huê Countryside Tour», «Huê Art Tour», «Huê Charity Tour», le circuit «I Love Huê» valorise les différents traits culturels, historiques, gastronomiques et artistiques de la ville. Les touristes sont assurés de vivre des expériences les plus authentiques.

«J’ai créé le tour +I Love Huê+ avec seulement 100 dollars en poche. Les débuts furent laborieux, notamment l’élaboration du site web, l’e-marketing», se souvient Nguyên Huong Liên, 24 ans, «une pure autodidacte». Pour soutenir financièrement son projet, elle a exercé plusieurs jobs : serveuse, employée d’un voyagiste étranger et d’une ONG.

Nguyên Huong Liên a inauguré «I Love Huê» lorsqu’elle était étudiante de 3e année à l’Université de langues étrangères de Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê. «Au début, quand je présentais mon projet à des partenaires potentiels, ils refusaient toujours de coopérer. À leurs yeux, j’étais trop jeune pour pouvoir établir un tour spécial à Huê, confie-t-elle. Ces échecs ne m’ont pas découragée, bien au contraire, ils m’ont rendue plus forte !», affirme-t-elle.

Au fil des années, «I Love Huê» est devenu l’un des circuits les plus réputés de la ville. L’année dernière, il a eu l’honneur de recevoir le Certificat d’Excellence de TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde. La jeune femme a été récompensée de ses efforts bien au-delà de ses espérances. 
 
Deux particularités de «I Love Huê»

 

Nguyên Huong Liên veut valoriser les valeurs culturelles de la ville de Huê (Centre).
Photo : Vân Anh/CVN


«I Love Huê» a deux particularités qui méritent d’être mentionnées.

Premièrement, tous les guides sont des étudiantes. «Je veux offrir des chances aux femmes. On pense toujours que le guide est un travail pénible que seuls les hommes peuvent exercer. Mais beaucoup de filles veulent travailler dans le tourisme. "I Love Huê" leur offre la chance de tester leurs capacités», partage Huong Liên. Et d’ajouter que ce métier de guide leur permet de rencontrer de nombreux étrangers, de pratiquer leur langue et d’élargir leurs relations.

Deuxièmement, sur chaque tour, Huong Liên réverse 2 dollars aux orphelins de la ville pour acheter des fournitures scolaires, des repas... «Lorsque j’étais étudiante, j’étais volontaire dans des ONG. Ce travail a changé ma vision du monde. Je veux apporter mes contributions à la communauté, notamment aux personnes en situation de précarité», souligne la jeune entrepreneuse.

La responsabilité sociale des entreprises est un concept qui intéresse particulièrement Huong Liên. «Ce modèle est récent au Vietnam. Je dois enrichir mes connaissances pour bien l’appliquer», explique-t-elle. Pour cela, elle a participé à des forums en Thaïlande, en Malaisie et en Indonésie, axés sur les jeunes entrepreneurs, leur responsabilité sociale ainsi que sur l’aide aux villages en situation difficile via le développement touristique. Ces forums lui ont permis de clarifier ce concept afin de l’appliquer dans «I Love Huê». «J’admire les jeunes que j’ai rencontrés lors de ces forums. Ils sont intelligents, créatifs et passionnés».

Dans l’avenir, la jeune fille ambitionne de généraliser le modèle «I Love Huê» dans d’autres villes du pays comme Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang et Hanoï.

 

Ngoc Hiên - Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?