02/05/2021 17:58
Le nombre de malades du COVID-19 dans les services de réanimation a poursuivi sa décrue samedi 1er mai, pour le 5e jour consécutif, avec moins de 5.600 patients enregistrés, selon les chiffres de Santé publique France.
>>Le Portugal déconfine mais s’inquiète pour sa saison touristique
>>COVID-19 : Hà Nam applique la distanciation sociale dans la commune de Dao Ly

Une patiente atteint du COVID-19 est allongée à l'hopital Pasteur à Colmar, dans l'est de la France, le 22 avril. Photo : AFP/VNA/CVN

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient samedi 1er mai 5.581 patients, dont 310 admis ces dernières 24 heures, contre 5.675 la veille. Il y a sept jours, les services de réa comptaient 5.958 patients COVID-19.

Depuis la mi-avril, le nombre de malades COVID-19 hospitalisés dans ces services a oscillé autour des 6.000 patients. Un chiffre en-deçà du pic de la première vague en avril 2020 (autour de 7.000) mais supérieur à celui de la deuxième vague à l'automne (4.900).

Le total des patients COVID à l'hôpital a lui aussi continué à reculer, à 28.603 contre 28.930 la veille, avec 1.246 nouvelles hospitalisations dans les dernières 24 heures contre 1.433 le jour précédent. Samedi 24 avril, les hôpitaux accueillaient 30.100 malades.

195 malades du COVID sont morts à l'hôpital ces dernières 24 heures contre 271 la veille, portant le nombre total de décès à plus de 104.735 depuis le début de l'épidémie au printemps 2020. En 24 heures, le nombre de cas positifs confirmés est de 25.670. Le taux de positivité, qui correspond au pourcentage de personnes contaminées parmi celles qui sont testées, est descendu à 8,9% sur les sept derniers jours (taux consolidé à J-3).

Au total, 15.772.708 personnes ont reçu au moins une injection, dont près de 6,5 millions ont été complètement vaccinées avec deux doses de vaccin (soit 9,7% de la population totale et 12,4% de la population majeure), indique la Direction générale de la santé (DGS).

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.