10/06/2018 17:25
>>Membre non permanent au Conseil de sécurité: le Vietnam, seul candidat de l'Asie-Pacifique

Vendredi 8 juin, l'Assemblée générale des Nations unies a élu l'Afrique du Sud, l'Indonésie, la République dominicaine, la Belgique et l'Allemagne à siéger au Conseil de sécurité de 2019 à 2020. L'Allemagne et la République dominicaine ont chacune obtenu 184 votes en leur faveur, l'Afrique du Sud 183, la Belgique 181 et l'Indonésie 144. Le 1er janvier 2019, les cinq pays élus rejoindront les cinq membres permanents du conseil (la Chine, les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne et la Russie), composé de quinze États membres. Ils remplaceront les cinq membres non permanents élus en 2016 pour siéger de 2017 à 2018 - la Bolivie, l'Éthiopie, le Kazakhstan, les Pays-Bas et la Suède - et dont le mandat de deux ans (sauf pour les Pays-Bas) arrivera à son terme le 31 décembre. Lors des élections au Conseil de sécurité de 2016, étant donné que l'Italie et les Pays-Bas avaient chacun obtenu 95 votes au terme de cinq tours de scrutin, l'Italie et les Pays-Bas avaient accepté de se partager le mandat de deux ans, avec l'Italie siégeant du 1er janvier au 31 décembre 2017 et les Pays-Bas, du 1er janvier au 31 décembre 2018.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.