19/06/2018 11:06
Cinq cadavres de migrants, trois femmes et deux petits garçons, ont été repêchés et plus d'une centaine de personnes secourues après le naufrage lundi 18 juin de leur embarcation au large de la Libye, a indiqué à la prese un officier de la marine militaire libyenne.

>>Espagne: les 630 migrants bloqués en mer débarquent à Valence
>>Migrants: la France et la Libye renforcent leur coopération

Des migrants secourus en Méditerranée, le 26 décembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les migrants étaient sur un canot pneumatique qui était "sur le point de couler à environ 8 milles marins au large d'Abou Kammache", près de la frontière tuniso-libyenne, quand une patrouille de la marine est arrivée, a déclaré l'officier, Rami Ghommeidh.

"Cinq migrants ont été retrouvés morts à l'arrivée de la patrouille alors que les 117 autres personnes qui se trouvaient à bord du canot, dont des femmes et des enfants, ont pu être secourues et conduites dans la capitale libyenne", a ajouté l'officier. Un des rescapés arrivés à Tripoli a affirmé qu'un bateau italien qui était à proximité avait refusé de les secourir.

"Quand nous nous sommes rapprochés des secours italiens, ceux-ci n'ont pas accepté de nous secourir alors on est resté sur place" pour attendre les secours libyens, a-t-il raconté. "En tentant de monter dans le bateau de sauvetage, trois femmes et deux petits garçons sont tombés à l'eau et se sont noyés. Tout le monde voulait grimper vite à bord du bateau parce que l'eau remplissait" le canot, a-t-il ajouté.

La Libye est un pays de destination et de transit vers les côtes européennes pour des milliers de migrants africains.
 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.