05/10/2020 17:28
>>La capitale américaine reprend timidement vie avec la réouverture du Washington Monument
>>Le blockbuster Tenet empoche 20 millions d'USD en Amérique du Nord

Regal Cinemas, la deuxième plus grande chaîne de cinémas des États-Unis, envisage de fermer toutes ses 543 salles dans le pays en raison des pertes de revenus continues dues à la pandémie de COVID-19. La société mère britannique de Regal, Cineworld, a déclaré dimanche 4 octobre envisager de fermer ces cinémas. Cependant, "cinquante salles Regal devraient continuer à fonctionner pendant le week-end". "Nous pouvons confirmer que nous envisageons la fermeture temporaire de nos cinémas britanniques et américains, mais aucune décision définitive n'a encore été prise. Lorsque ce sera le cas, nous informerons tout le personnel et les clients dès que possible", a tweeté Cineworld. Aux États-Unis, Regal est la deuxième chaîne après AMC avec 7.155 écrans dans 543 cinémas de 42 États. Ils ont fermé à la mi-mars en raison de la pandémie, et ont rouvert là où ils le pouvaient juste avant la sortie du blockbuster Tenet de Warner Bros. Deadline, un des principaux sites d'information de l'industrie du divertissement en ligne, a rapporté dimanche que le cinéma local a été frappé non seulement par une baisse du nombre de spectateurs qui hésitent à aller voir des films, mais aussi par des studios qui continuent à retarder la sortie de grandes œuvres en raison de la pandémie de nouveau coronavirus. Cette évolution est survenue peu après qu'Universal et MGM aient annoncé que la sortie du dernier James Bond, No Time To Die ("Mourir peut attendre"), serait reportée à avril 2021. De grandes chaînes comme Regal comptent sur de telles superproductions pour poursuivre leurs activités.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.