27/10/2018 16:15
Les dirigeants chypriotes grec et turc ont accepté vendredi 26 octobre l'ouverture de deux nouveaux points de passage entre les parties Nord et Sud de l'île méditerranéenne divisée, une première depuis huit ans, a rapporté l'ONU, qui espère une reprise des pourparlers de paix.
>>Deuxième tour serré pour la présidentielle à Chypre
>>Chypre élit son président, le sortant Anastasiades favori

La conseillère spéciale pour Chypre auprès des Nations unies, Elizabeth Spehar, entourée du dirigeant chypriote turc Mustafa Akinci (gauche) et du président de la République de Chypre Nicos Anastasiades (droite), à Nicosie, le 26 octobre. Photo: AFP/VNA/CVN

Quinze mois après l'échec du dernier cycle de négociations sur la réunification de l'île, le président de la République de Chypre Nicos Anastasiades et le dirigeant chypriote turc Mustafa Akinci se sont rencontrés dans le bâtiment des Nations unies dans la zone tampon séparant la capitale Nicosie.

"Les dirigeants sont heureux d'annoncer que le 12 novembre 2018, les points de passage de Lefka/Aplici (Nord-Ouest) et Dherynia/Derinya (Est) seront ouverts", a indiqué l'ONU dans un communiqué après l'entrevue.

Il n'y a pas eu de rencontre officielle entre les deux parties au conflit depuis les discussions en Suisse en juillet 2017, à l'exception d'un dîner informel en avril où les deux responsables avaient constaté leurs désaccords persistants.

L'ouverture de points de passage est considérée comme un élément essentiel pour restaurer la confiance entre les deux communautés, qui vivaient chacune de leur côté jusqu'à l'ouverture du premier checkpoint en 2003.

Sept points de passage existent aujourd'hui entre les deux parties de Chypre, le dernier ayant ouvert en 2010.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.