08/07/2017 07:08
À chaque nouvelle rencontre, la première impression se forme dans les premières secondes. Deux ou trois détails physiques sautent aux yeux. On devine un trait de personnalité dominant qui rend le personnage sympathique, ou non.
>>Chronique touristique : portraits d’enfants
>>Chronique photographique du Vietnam, 2e volet : paysages

Pour la photo de portrait, l’important n’est pas de déceler des indices psychologiques sur le sujet photographié, mais plutôt la recherche de l’émotionnel que dégage un visage jeune ou vieux, à travers son expression : gaie - triste - mélancolique - les yeux - le minois, la frimousse (pour les enfants). 

Tout ce qui peut exprimer du vécu du personnage qui laisse deviner ses peines, ses joies passées ou présentes, et cela obtenu dans un très court instant de vie qu’est l’instantané. En résumé, le portrait doit pouvoir «parler» à celui qui le regarde. Au Vietnam, malgré la barrière de la langue, beaucoup m’ont parlé, et je vous invite à partager quelques «conversations».

Après l’avoir aidé à éplucher quelques légumes, cette mamie m’a permis de partager quelques instants privés.

Adorable paysanne des hauts plateaux.

Pêcheur de Lang Cô.
 
Vieille dame des hauts plateaux du Centre.



























Instantané dans une rue de Hanoï.































Texte et photos : Daniel Ambrogi/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

Rough Guides suggère des destinations à Hô Chi Minh-Ville Rough Guides, l'un des guides de voyage les plus réputés au monde, vient de partager des expériences passionnantes vécues à Hô Chi Minh-Ville.