25/10/2018 23:27
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, est arrivé jeudi 25 octobre à Pékin pour une visite officielle de trois jours, à l'invitation de son homologue chinois, Li Keqiang.
>>La Chine et le Japon ont l'obligation de défendre le système multilatéral et le commerce international
>>Xi et Abe évoquent l'amélioration des liens sino-japonais

Il s'agit de la première visite officielle d'un Premier ministre japonais en chine depuis sept ans. Peu avant son départ de Tokyo, M. Abe a souligné lors d'une conférence de presse que "le Japon et la Chine partagent de grandes responsabilités pour la prospérité régionale et mondiale".

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, est arrivé jeudi 25 octobre à Pékin pour une visite officielle de trois jours. Photo: Kyodo/VNA/CVN

Le dirigeant japonais a affirmé qu'il mettrait l'accent, lors de ses discussions avec les dirigeants chinois, sur "l'importance de l'instauration d'un système commercial libre et équitable", Tokyo et Pékin étant tous deux partisans des cadres commerciaux multilatéraux .

"Je souhaiterai renforcer les relations économiques et les échanges entre peuples" et l'amélioration des liens diplomatiques, a-t-il indiqué, exprimant également son intérêt pour la coopération sur l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route", qui incite les entreprises chinoises productives à s'installer à l'étranger. Plus tôt, M. Abe s'est exprimé sur la commémoration du 40e anniversaire de la signature du Traité de paix et d'amitié entre le Japon et la Chine, un événement, qui marque le point de départ des relations bilatérales entre les deux pays.

Le Premier ministre japonais a fait part de son souhait de commémorer cet anniversaire avec la Chine pendant sa visite, avoir des échanges "francs" avec la direction chinoise sur les questions régionales et mondiales, et de faire franchir un palier aux relations bilatérales.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.