21/06/2012 17:53
Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a déclaré le 20 juin à Rio de Janeiro que la Chine et l'Inde devraient renforcer la confiance mutuelle sur le plan politique et stratégique et faire en sorte que leurs relations bilatérales progressent sur la bonne voie.
 
Le Premier ministre chinois Wen Jiabao (gauche) et son homologue indien Manmohan Singh. Photo : CTV/CVN 

M. Wen a émis ce vœu lors d'un entretien avec son homologue indien Manmohan Singh en marge de la Conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio+20), qui s'est ouverte le 20 juin après-midi à Rio de Janeiro, au Brésil. Après avoir rappelé que les deux pays voisins étaient l'un et l'autre de grands pays en développement, M. Wen a déclaré que "le développement rapide des deux pays et l'amélioration constante de leurs relations ont amené des changements énormes dans le monde".

Au cours de la décennie passée, la Chine et l'Inde ont établi et développé un partenariat stratégique et coopératif, et les deux pays ont mis en place plusieurs mécanismes importants de dialogue et maintenu la paix dans la région frontalière, a souligné le Premier ministre chinois. Il a également salué la croissance rapide des échanges commerciaux entre les deux pays, les échanges fréquents entre leurs peuples et les efforts conjoints menés pour sauvegarder les intérêts des pays en développement sur les grandes questions internationales.

"Dans la conjoncture actuelle, complexe tant à l'échelle mondiale que régionale, la Chine et l'Inde sont confrontées à des difficultés et des opportunités communes
", a indiqué M. Wen, avant de souligner que l'approfondissement du partenariat stratégique et coopératif sino-indien servait les intérêts fondamentaux des deux pays et du monde entier. Les deux parties doivent continuer de renforcer la confiance mutuelle sur le plan politique et stratégique et doivent s'assurer que leurs relations progressent sur la bonne voie, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Wen a proposé que les deux voisins promeuvent davantage la coopération pragmatique et les investissements bilatéraux, et qu'ils mettent en place plus de programmes d'échange, notamment entre les jeunes et les médias des deux pays. La Chine et l'Inde devraient aussi continuer à s'efforcer de régler leurs problèmes frontaliers et maintenir la paix et la stabilité dans les régions frontalières, et les deux pays devraient également renforcer la coordination sur les dossiers mondiaux et régionaux, en vue d'apporter de nouvelles contributions à la prospérité, à la stabilité et au développement durable du monde entier, a ajouté le Premier ministre chinois.

Pour sa part, M. Singh a indiqué que l'Inde attachait une grande importance à sa relation avec la Chine et considérait cette relation comme une composante importante de sa stratégie de modernisation et comme un pilier de la paix et de la stabilité mondiales. L'Inde souhaite travailler avec la Chine pour renforcer la communication et la coordination stratégiques, maintenir la paix à la frontière et promouvoir la coopération économique et commerciale, a-t-il ajouté. L'Inde ne permettra à personne d'organiser des activités hostiles à la Chine sur son territoire, et ne se joindra à aucun projet qui viserait à contenir ou assiéger la Chine, a par ailleurs assuré le Premier ministre indien.

XINHUA/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Un succès renversant pour la maison à l’envers Au 44, rue Hô Xuân Huong, dans l’arrondissement de Ngu Hành Son, ville de Dà Nang, une maison bâtie à l’envers attire des visiteurs venus des quatre coins du pays.