29/12/2020 14:40
Le second panda géant né en captivité à Taïwan (Chine) est apparu lundi 28 décembre devant les caméras pour ses six mois, grimpant les assemblages de bois du zoo de Taipei.
>>Le premier panda géant né aux Pays-Bas fait ses débuts publics
>>Le nouveau musée de pandas à Sichuan
>>Naissance d'un bébé panda en captivité dans le nord-ouest

Le jeune panda Yuan Bao au zoo de Taipei, à Taïwan (Chine), le 28 décembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les parents de la prénommée Yuan Bao, Yuan Yuan et Tuan Tuan, avaient été offerts par la Chine à Taïwan en 2008 pour symboliser l'amélioration des relations entre les deux pays. La Chine, qui utilise sa "diplomatie du panda", a pour habitude de prêter ses pandas aux zoos étrangers, mais avait donné ce couple, dont les noms combinés signifient "réunion", ou "unité".

La jeune Yuan Bao, né le 28 juin, a été présentée à quelques 150 journalistes et autres invités lundi 28 décembre au zoo de Taipei, alors qu'il évoluait aux côtés de sa mère. Il a "bien grandi", a assuré le maire de la capitale Taipei, Ko Wen-je.

La jeune animal, conçue par insémination artificielle, pesait 186 grammes à la naissance, et pèse désormais 13 kg. Le zoo de Taïwan a vu de nombreuses naissances cette année, avec celle d'un gorille, d'un koala, d'un tapir et d'un pangolin.

La mère, Yuan Yuan, avait déjà donné naissance à une femelle, Yuan Zai, en 2013, ce qui était alors la première naissance de panda à Taïwan. Depuis, la famille de pandas est l'attraction centrale du zoo. Selon le WWF, à peine plus de 1.800 grands pandas vivent encore dans la nature.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

La région de la montagne percée à Cao Bang Cao Bang regorge de sites naturels spectaculaires. Outre la cascade de Ban Giôc, la chaîne de montagnes percées de Nui Thung, les maisons sur pilotis traditionnelles en pierre ou les superbes paysages sont autant d’atouts touristiques majeurs.