13/08/2021 19:27
Des pluies torrentielles dans le Centre de la Chine ont fait au moins 21 morts, a annoncé vendredi 13 août la télévision publique, après des inondations dévastatrices en juillet qui avaient déjà tué plus de 300 personnes.
>>En Chine, un immense cimetière de voitures après les inondations
>>La Chine renouvelle l'alerte bleue aux tempêtes de sable
>>Chine : 309 millions de yuans à la lutte contre les catastrophes naturelles

Inondations à Suizhou, dans le Centre de la Chine, le 12 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

La province du Hubei, située à un millier de kilomètres à l'ouest de Shanghai, est frappée depuis mercredi 11 août par de fortes pluies. La localité de Yicheng a été particulièrement touchée avec un record de plus de 400 mm de précipitations en une journée jeudi 12 août, selon la Télévision nationale CCTV.

Des images ont montré les principales artères de la ville submergées par un torrent d'eau boueuse et des logements cernés. Des secouristes évacuaient de nuit des habitants avec de l'eau jusqu'à la taille, tandis que d'autres riverains trouvaient refuge dans la pelle d'un bulldozer.

Les intempéries dans le Hubei ont provoqué des glissements de terrain, détruit des centaines d'habitations et entraîné l'évacuation de près de 6.000 personnes, selon le Bureau provincial de gestion des situations d'urgence. À 140 km à l'est de Yicheng, la ville de Suizhou n'a pas non plus été épargnée.

"Il y a eu hier jusqu'à deux ou trois mètres d'eau. La maison de mes voisins a complètement été détruite", s'est lamenté un habitant auprès d'un journal local. "Il n'y a jamais eu autant de pluie en 20 ou 30 ans".

Des pluies torrentielles sont de nouveau attendues vendredi, selon les services météo chinois, mais dans le Sud-Ouest du pays et plusieurs régions de l'est autour de Shanghai. Des inondations se produisent chaque été en Chine en raison des pluies saisonnières. Elles sont toutefois particulièrement importantes cette année.

D'énormes précipitations, jamais vues en six décennies, avaient frappé le 20 juillet le centre de la Chine, engloutissant notamment une partie du métro de la métropole de Zhengzhou. En trois jours était tombé l'équivalent de près d'une année de pluie. Le bilan officiel fait état d'au moins 300 morts.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.