28/04/2018 15:01
Un homme s’en est pris ce vendredi 27 avril à des collégiens dans la province de Shaanxi. Il “détestait” ses camarades lorsqu’il fréquentait leur établissement.

>>Russie: plusieurs blessés après une attaque au couteau dans une école
>>Londres dévoile sa stratégie contre une criminalité en hausse
>>Un homme fonce dans la foule avec son véhicule, tue au moins trois personnes
 

L'auteur est en détention et a moins de 18 ans, selon les rapports locaux. L'assaillant est un résident local qui a abandonné la même école qu'il a attaquée. Photo : Xinhua/VNA/CVN


C’est l’une des attaques au couteau les plus meurtrières de ces dernières années en Chine. Un homme âgé de 28 ans armé d'un couteau a tué sept collégiens qui rentraient chez eux et en a blessé douze autres ce vendredi dans le district de Mizhi (province de Shaanxi, Nord).

L'homme, originaire du village de Zhaojiashan a été arrêté et les collégiens blessés ont été hospitalisés, a indiqué sur les réseaux sociaux le département local de la sécurité publique.

“Victime de harcèlement”

 

Les faits se sont déroulés vers 6 h10 heure locale, selon le département. L'âge des enfants n'a pas été précisé mais les collégiens sont généralement âgés de 12 à 15 ans en Chine.

 

Il s’agit vraisemblement d’une affaire de droit commun. Le suspect a indiqué qu'il avait été "victime de harcèlement" lorsqu'il fréquentait le collège qu'il a attaqué, qu'il "détestait" ses camarades de classe et que ce vendredi 27 avril, il avait décidé d'utiliser un "poignard" pour tuer des gens. Les victimes sont majoritairement des filles.

 

La recrudescence des tueries au couteau
 

La tuerie a été perpétrée dans le district de Mizhi, dans la province de Shaanxi, sans plus de détails. Photo : Wikimedia/CVN


Les attaques au couteau ne sont pas rares en Chine, où le nombre des crimes violents augmente alors que le développement économique a creusé le fossé entre riches et pauvres et exacerbé les frustrations. Des études décrivent par ailleurs une augmentation des pathologies mentales, très mal prises en charge par le système de santé chinois.

 

En mai 2017, un homme souffrant apparemment de troubles mentaux avait tué deux personnes et blessé 18 autres dans la province de Guizhou (Sud-Ouest).

 

En février, un homme armé d'un couteau a tué une femme et blessé 123 personnes dans un centre commercial de Pékin.

 

L'an passé, un homme armé d'un couteau de cuisine a tué deux personnes et blessé neuf autres dans un supermarché de Shenzhen, près de Hong Kong, dans le Sud du pays.

 

En janvier 2017, c'est également avec un couteau de cuisine qu'un homme a blessé 11 enfants dans une école maternelle de la région autonome de Guangxi Zhuang (Sud).

 

En février 2016, un homme avait également poignardé dix élèves dans une cour d'école de Haikou, dans l’île de Hainan, avant de se suicider.

 

Par ailleurs, plusieurs attaques au couteau survenues ces dernières années ont été attribuées par les autorités aux séparatistes musulmans ouïghours de la province du Xinjiang (Nord-Ouest), comme celle de la gare de Kunming (Yunnan, Sud-Ouest), qui avait fait une trentaine de morts en mars 2014.


AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.