23/12/2018 20:18

>>Les archéologues israéliens présentent un rare masque vieux de 9.000 ans
>>Les découvertes des fouilles archéologiques de la Place des martyrs exposées à Alger

Un groupe de 99 tombes anciennes datant de plus de 2.000 ans a été découvert dans la région autonome de Mongolie intérieure, dans le Nord de la Chine, ont annoncé les autorités locales. Une équipe de l'Institut régional du patrimoine culturel et de l'archéologie a découvert un complexe de tombes dans la Bannière de Jungar, incluant 99 tombes et une fosse sacrificielle remontant à une époque estimée entre la fin de la période des Royaumes combattants (de 475 à 221 avant JC) et le début de la dynastie des Han de l'Ouest (de 202 avant JC à l'an 8). La plupart des dépouilles reposaient sans cercueil, dans des tombes variant en taille. La plus grande d'entre elles mesure près de cinq mètres de long pour trois mètres de large et trois mètres de haut. La plus petite, elle, est à peine plus grande qu'un corps humain. Des restes d'offrandes, comprenant des squelettes de chèvres, de bœufs et de chiens, ont été découverts dans un tiers des tombes. Durant la période des Royaumes combattants, le sacrifice animal était un rituel funéraire courant pour les habitants vivant le long de la Grande Muraille, d'après des archéologues.
 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.