23/05/2021 15:01
Vingt personnes sont mortes, et une autre a été portée disparue lors d'un marathon de montagne cross-country de 100 km dans la province chinoise du Gansu (Nord-Ouest), ont déclaré dimanche matin 23 mai les autorités locales lors d'un point presse.

>>Le marathon de New York revient le 7 novembre 2021
 

Des sauveteurs transportent du matériel pour secourir des coureurs pris dans de fortes intempéries, près de Baiyin, le 22 mai dans le Nord-Ouest de la Chine. Photo : AFP/VNA/CVN


Le marathon a eu lieu samedi matin 22 mai sur le site touristique de la Forêt de pierres du fleuve Jaune, dans le district de Jingtai de la ville de Baiyin. Selon le commandement de secours, vers 13h00 samedi 22 mai, de la grêle, de la pluie verglaçante et de fortes rafales de vent ont frappé la zone de l'étape de haute altitude de la course, entre 20 et 31 km.

Des participants ont souffert d'inconfort physique et de perte de température en raison de la chute soudaine de la température de l'air. Certains participants ont été portés disparus et la course a été interrompue. 
À 08h00 dimanche 23 mai, 20 personnes ont été retrouvées mortes, et le sauvetage de la personne disparue est en cours. Les autorités locales ont lancé une intervention d'urgence et organisé plus de 1.200 secouristes bien équipés pour rechercher la personne disparue, a déclaré Zhang Xuchen, maire de la ville de Baiyin, lors du point de presse.

La température a de nouveau chuté pendant la nuit en raison de la complexité du terrain et de la topographie de la zone, compliquant les recherches et les secours. 
À 08h00 dimanche 23 mai, 151 participants du marathon de montagne étaient sains et saufs, dont huit blessés mineurs traités à l'hôpital et dans un état stable. Au total, 172 personnes ont participé au marathon de montagne.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.