12/10/2021 16:52
Au moins 15 personnes ont perdu la vie lors d'inondations dans le Nord de la Chine mais la plupart des mines de charbon qui avaient été fermées ont pu reprendre leur activité, a annoncé mardi 12 octobre un responsable local.

>>Philippines : un typhon fait neuf morts et onze disparus
>>Le typhon Dianmu sème la désolation dans plusieurs provinces
 

Cette photo aérienne prise le 10 octobre montre une zone inondée après de fortes pluies à Jiexiu dans la ville de Jinzhong, dans la province chinoise du Shanxi (Nord).
Photo : AFP/VNA/CVN


Le Shanxi, une province habituellement sèche, a reçu la semaine dernière en l'espace de cinq jours trois fois les précipitations normales pour l'ensemble du mois d'octobre.

"Quinze personnes ont péri des suites de la catastrophe et trois sont toujours portées disparues", a précisé devant la presse un responsable provincial des services de secours, Wang Qirui.

Pas moins de 19.000 bâtiments ont été détruits et 18.000 autres gravement endommagés, a-t-il énuméré. Cent-vingt mille habitants ont été évacués.

Au chapitre économique, sur la soixantaine de mines de la province qui avaient dû suspendre le travail, seules quatre restent à l'arrêt, selon M. Wang.

Cette suspension du travail est tombée au plus mauvais moment pour la production d'électricité chinoise, qui peine à alimenter une forte demande industrielle en période de reprise économique mondiale. Le charbon assure 60% de la production électrique du pays.

Des coupures de courant ont été imposées ces dernières semaines dans plusieurs régions, perturbant l'activité industrielle.

Confrontées à la pénurie d'électricité, les autorités ont dû mettre de côté leurs ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Des mines situées en Mongolie intérieure, une région majeure de production de charbon du Nord du pays, ont reçu une note officielle réclamant une hausse de la production d'un total de 98 millions de tonnes, a rapporté la semaine dernière la presse nationale. Soixante-douze mines sont concernées.

Les prix réglementés n'incitent guère jusqu'à présent les centrales électriques à augmenter leur production.

Vendredi 8 octobre, le Premier ministre Li Keqiang a autorisé les compagnies d'électricité à augmenter leurs tarifs jusqu'à 20% au-delà du prix de référence, au lieu de 10% précédemment.

Pour les industries les plus consommatrices de courant, la limite de 20% ne s'appliquera pas, a annoncé le chef du gouvernement.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.