15/07/2019 18:27
Le géoparc mondial Non nuoc Cao Bang est l’un des 13 de ce genre reconnu en avril 2018 par l’UNESCO. Ce titre promet de donner un nouveau souffle au développement de l’économie du tourisme et de la conservation du patrimoine durable. En visitant le site, les visiteurs auront l’occasion d’explorer de nombreux patrimoines culturels, matériels et immatériels.
>>Cao Bang promeut la coopération dans l’économie frontalière
>>Honorer des valeurs du géoparc mondial de Cao Bang
>>Confection du papier ban des Nùng à Cao Bang

Des paysages époustouflants de beauté dans le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang. Photo: NDEL/CVN

Le géoparc mondial est situé à environ 300 km de la capitale Hanoï et couvre une superficie totale de plus de 3.000 km². Il s’agit du 2e parc géologique mondial du Vietnam après le plateau en pierre de Dông Van, dans la province de Hà Giang (Nord).

Il regorge d’attractions touristiques de grand intérêt, à citer entre autres le Parc national Phia Oac - Phia Den, l’ensemble du lac de Hang Then, la grotte Nguom Ngao et la cascade Ban Giôc, une des quatre grandes cascades frontalières, et la plus belle du monde. En outre, il offre de nombreux paysages aussi variés que majestueux façonnés de tours, vallées, grottes, fossiles, de lacs, rivières et grottes souterrains connectés, etc. où se lit l’histoire de la terre datant de plus de 500 millions d’années. Un riche musée en plein air qui garantit une excursion à ne pas rater lors de la traversée de cette région septentrionale.

Le géoparc mondial couvre presque toutes les zones culturelles de Cao Bang avec six districts: Hà Quang, Trà Linh, Quang Uyên, Trùng Khanh, Ha Lang, Phuc Hoa et une partie des districts de Hoà An, Nguyên Binh et Thach An. La diversité géographique a créé une image unique combinant les valeurs culturelles de nombreux groupes ethniques résidant dans la région, notamment les Tày, les Nùng, les Mông, les Kinh, les Dao, les San Chay, etc.

Un des berceaux des peuples préhistoriques

Il est l’une des régions du Vietnam où les populations préhistoriques s’installèrent très tôt. Il possède également une histoire géologique de plus de 500 millions d’années à travers des vestiges tels que des fossiles, des dépôts marins, des roches volcaniques, des minéraux, etc. La nature a donné à Cao Bang une biodiversité riche et de nombreux écosystèmes et espèces endémiques. C’est un facteur important pour que l’UNESCO reconnaisse Cao Bang comme un parc géologique mondial.

Ban Giôc est la 4e plus grande cascade frontalière du monde et la première des cascades naturelles en Asie du Sud-Est. Photo: NDEL/CVN

"Les experts de l’UNESCO ont estimé que ce parc répondait à tous les critères du géoparc mondial. Ils ont tenu compte de sa superficie, de son intérêt géologique et de sa portée socio-économique sur la région. Le parc compte plus de 130 géosites dont certains sont tout à fait uniques. Il propose une diversité biologique exceptionnelle", a expliqué Trân Thi Hoàng Mai, ambassadrice et cheffe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’UNESCO.

Le site possède de nombreux patrimoines culturels. Cette terre était autrefois la capitale de certaines dynasties féodales. Elle a été le berceau de la révolution vietnamienne lors de la résistance contre les Français. L’histoire culturelle se reflète dans plus de 215 vestiges historiques et culturels, y compris des monuments nationaux spéciaux tels que le site historique national spécial de Pac Po où le Président Hô Chi Minh est revenu au Vietnam en 1941 pour le salut national, la forêt Trân Hung Dao où le général Vo Nguyên Giap a fondé la Brigade de propagande armée pour la libération du Vietnam, prédécesseur de l’Armée populaire du Vietnam d’aujourd’hui.

La beauté du 2e géoparc mondial du Vietnam réside encore dans ses caractéristiques culturelles diverses, la forte identité ethnique des villages traditionnels, etc.

"Nous essayons d’accorder notre offre touristique avec le développement de notre localité. Nous tenons compte des recommandations de l’UNESCO et du réseau des parcs géologiques mondiaux pour exploiter le plus efficacement possible cet extraordinaire patrimoine. Nous concentrons nos efforts sur la construction des infrastructures et la formation du personnel. Nous nous efforçons aussi de sensibiliser la population à la protection et à la préservation de ce parc en organisant des colloques et des ateliers dans le pays et à l’étrange", a fait savoir Hoàng Xuân Anh, président du Comité populaire de la province de Cao Bang.

NDEL/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Remise des prix du Concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2019"

Lâm Dông : le Festival des fleurs de Dà Lat 2019 aura lieu du 20 au 24 décembre Le 8e Festival des fleurs de Dà Lat se tiendra du 20 au 24 décembre dans les villes de Dà Lat, Bao Lôc et d’autres districts de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), a annoncé le Comité populaire provincial lors d’une conférence de presse le 22 novembre à Hanoï.