10/07/2020 17:50
Selon l’Association d’acier du Vietnam, en avril, le Vietnam a exporté 582.000 tonnes d'acier vers les marchés étrangers, pour une valeur de 318 millions d'USD.
>>Les exportations d'acier de construction de Hoà Phat en hausse en avril
>>Bond des exportations nationales d’acier et de fer en Allemagne

Dans une usine du groupe Hoà Phat, le plus grand fabricant d'acier au VietnamPhoto : VNA/CVN

Alors, en quatre mois, le Vietnam en a exporté vers les marchés étrangers plus de 2,5 millions de tonnes, pour une valeur de 1,42 million d'USD, en hausse de 10,6% en volume, mais une baisse de 5,5% en valeur. Les États-Unis restent un marché représentant une très faible proportion, environ 3,5%.

Selon l’Association d’acier du Vietnam, par rapport à la fin de 2019, les exportations de produits sidérurgiques du Vietnam vers les États-Unis ont chuté de 6% à 3,5%. Outre l'épidémie de COVID-19 qui a provoqué la fermeture de nombreux marchés, l’acier du Vietnam fait l'objet de la poursuite de défense commerciale et antidumping contre les produits sidérurgiques imposés par les États-Unis. De nombreuses entreprises du Vietnam sont difficiles à concurrencer et à perdre des parts de marché.

Selon l'expert de l'industrie sidérurgique, Nguyên Van Sua, poursuite de défense commerciale est également la raison pour laquelle l'acier vietnamien n'a pas pu pénétrer le marché américain.

Nguyên Thi Thu Trang, directrice du Centre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et de l'intégration, a déclaré qu'il n'y avait aucun moyen absolu pour éviter d'être poursuivi pour recours commerciaux. Les entreprises bien préparées qui participent activement aux enquêtes peuvent bénéficier de taux d'imposition moins élevés ou ne sont pas soumises à l'impôt.

De plus, pour les entreprises qui se concentrent sur les exportations et sur les marchés à haut risque, il est indispensable de préparer leurs connaissances sur la poursuite de défense commerciale et aussi des ressources pour se protéger, a-t-elle ajouté.

Nguyên Van Sua a indiqué que bien qu’avec une petite proportion, avec des normes strictes, les États-Unis restent un marché potentiel pour les entreprises vietnamiennes qui sont capables de répondre aux exigences concernant l'origine des marchandises et aux normes exigées.

En outre, les entreprises elle-même doivent être proactives dans l’étude de marché, être prête à recevoir des informations et à coopérer avec les autorités vietnamiennes et américaines pour éviter la poursuite judiciaire affectant leurs exportations.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

De nombreuses localités vietnamiennes honorées Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang, Phu Quôc et Hôi An figurent dans des classements de Travelers' Choice Adwards 2020 de TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde.