09/10/2021 19:42
Suite aux résultats obtenus en 2020, au cours des premiers mois de 2021, la macro-économie du pays est restée stable et a commencé à prospérer. Cependant, l'épidémie de COVID-19 est compliquée, se propageant rapidement et dangereusement dans de nombreuses localités, affectant gravement tous les pans de la vie socio-économique.

Nguyên Thi Huong, chef de l’Office général des statistiques.

Photo : VNA/CVN


Nguyên Thi Huong, chef de l’Office général des statistiques (GSO), lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), a déclaré qu'en raison des évolutions compliquées de l'épidémie de COVID-19, en particulier dans les localités ayant de grandes zones industrielles, l'économie vietnamienne au 3e trimestre 2021 a été confrontée à de nombreuses difficultés. 

"Au 3e trimestre, le PIB a connu une baisse de 6,17% en variation annuelle. Selon le GSO, il s'agit de la baisse la plus importante depuis que le Vietnam annonce son PIB trimestriel", a-t-elle estimé

Le PIB national en neuf premiers mois de cette année n'a augmenté que de 1,42% par rapport à la même période de l'année dernière. Malgré   un faible taux de croissance, c'est un grand succès pour le Vietnam dans ses efforts de prévention des maladies et de maintien de la production et des activités commerciales. 

Le secteur agro-sylvicole et aquatique a augmenté de 2,74%, jouant le rôle de pilier de l'économie, assurant l'approvisionnement en produits alimentaires et en biens essentiels, constiuant une base solide pour le maintien du bien-être et de la sécurité pendant la pandémie. 

Le secteur de l'industrie et de la construction a crû de 3,57%, alors que celui des services a diminué de 0,69%. 

Des solutions urgentes 
 

L'économie vietnamienne a été confrontée à de nombreuses difficultés face aux évolutions compliquées de l'épidémie de COVID-19.

Photo : VNA/CVN


Dans le contexte difficile actuel, l'Office général de la statistique a proposé un certain nombre de solutions urgentes pour sauver les entreprises, en privilégiant une prévention efficace des épidémies, en continuant à maintenir des packages de soutien aux entreprises, à disposer de solutions pour soutenir le capital des PME à travers le Fonds de développement des petites et moyennes entreprises pour leur créer les conditions  d'accéder aux ressources financières nécessaires pour surmonter les difficultés et rétablir la production, et à appliquer l’exemption de nombreux impôts. 

D'après Nguyên Thi Huong, les entreprises domestiques doivent se coordonner étroitement avec les entreprises multinationales d'IDE telles que Samsung, Toyota, etc pour rechercher des fabricants nationaux de matières premières et d'accessoires capables de  remplacer les sources d’importation  à court et long  termes. 

Au cours des neuf premiers mois de cette année, la croissance économique n’a  atteint que 1,42%. Bien qu'elle n'ait pas répondu aux attentes, dans le contexte d'évolutions compliquées de l’épidémie, cette croissance témoigne des grands efforts de l'ensemble du système politique, de la population et du monde des affaires, a-t-elle déclaré. 

Avec ce taux de croissance, la capacité d'atteindre l'objectif prévu en 2021 n'est plus envisageable. Cependant, le Vietnam a encore de la marge pour améliorer sa croissance actuelle si des résultats plus positifs en matière de prévention des maladies sont rapidement obtenus.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.