24/06/2020 16:16
Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh a envoyé un message à la 2e visioconférence sur la sécurité et le climat de Berlin, organisée le 24 juin.

Dans son message adressé à la 2visioconférence sur la sécurité et le climat de Berlin organisée le 24 juin, le chef de la diplomatie du Vietnam a écrit :
 
Le changement climatique est l'un des plus grands défis de notre époque. Les effets de plus en plus complexes et multiformes du changement climatique menacent la survie de nombreuses communautés des habitants et même des nations.

Le changement climatique peut exacerber l'instabilité et les conflits, menaçant ainsi la stabilité de la sécurité régionale et mondiale. Aucun pays ne peut à lui seul résoudre ce problème. Un problème mondial comme le changement climatique nécessite une action mondiale.

Nous devons mettre en œuvre les accords internationaux sur le climat dans le cadre de la Convention-Cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), notamment le Protocole de Kyoto et l'Accord de Paris, dans lesquels les pays développés et les pays ayant de plus hauts niveaux d'émissions devraient jouer un rôle de premier plan dans la mise en œuvre des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le soutien aux pays en développement pour faire face efficacement au changement climatique devrait également être renforcé, notamment en termes de financement et de transfert de technologies climatiques pour l'adaptation et l'atténuation des émissions de gaz à effet de serre.

Et il est important que nous nous concentrions sur la lutte contre les causes profondes des conflits, en particulier la pauvreté, l'injustice sociale, le militarisme et le mépris du droit international.

Le Vietnam est l'un des pays les plus touchés par le changement climatique. Le Vietnam soutient et joint ses efforts à ceux de la communauté internationale pour faire face au changement climatique et à ses conséquences sur la sécurité, en particulier en tant que  membre non permanents du Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021.

Le Vietnam devrait continuer de coordonner activement avec des pays dans le monde, dans le but ultime de paix, de sécurité et de développement pour tous.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.