22/09/2016 12:02
Le projet d’assistance technique «Élévation des capacités dans l’enseignement de l’Université d’hydraulique et de l'Université des ressources naturelles et de l'environnement de Hanoï dans le contexte de changement climatique» (NICHE), avec le concours des Pays-Bas, a contribué à renforcer ses compétences professionnelles.
>>Aide néerlandaise au recyclage des eaux usées
>>Traitement des eaux usées : aide sud-coréenne à Hô Chi Minh-Ville
>>Promouvoir la coopération internationale dans la gestion et l’exploitation des eaux souterraines

Le vice-ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, Chu Pham Ngoc Hiên, lors du colloque le 21 septembre à Hanoï.
Photo : CPV/CVN

C’est ce qu’a déclaré le vice-ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, Chu Pham Ngoc Hiên, lors du colloque de bilan du projet tenue le 21 septembre à Hanoï.

Ce projet, d’un fonds de près de 1,4 million d’euros financé par des aides publiques au développement des Pays-Bas, a été mis en œuvre de 2012 à 2016.

La réussite et les expériences tirées du projet NICHE au Vietnam, notamment dans les universités, sont une ressource importante contribuant à promouvoir le processus de développement rapide et durable de celles-ci, a affirmé Chu Pham Ngoc Hiên.

Selon le directeur de l’Université des ressources naturelles et de l'environnement, Nguyên Ngoc Thanh, ce projet a contribué à aider son université à augmenter la compétence des enseignants, notamment dans la discipline météorologie, hydrologie et ressources en eau.

Il a exprimé le souhait que via ce projet, un réseau de coopération dans l’éducation et la formation s'établit entre les universités du pays, de la région et du monde, notamment les universités néerlandaises spécialisées dans la gestion des ressources en eau.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.