15/08/2020 11:20
Après le retour au pays du défenseur Doàn Van Hâu depuis les Pays-Bas, plus aucun footballeur vietnamien ne participe aux championnats européens. Mais dans un proche avenir, le Vietnam entend voir ses joueurs partir de nouveau en Europe pour y évoluer.
>>AFF Suzuki Cup : le Vietnam veut rééditer l’exploit de 2018
>>Dô Hùng Dung et Huynh Nhu lauréats du Ballon d’Or du Vietnam 2019
>>Football : l'équipe vietnamienne, champion des 30es SEA Games

Doàn Van Hâu figure dans le Top 9 des meilleurs défenseurs d’Asie.
Photo : VNA/CVN

Grâce à la stratégie de la Fédération du Vietnam de football accordant la priorité à la formation des jeunes, le football vietnamien a vu émerger ces dernières années pas mal de pépites. Ainsi, plusieurs d’entre elles ont bénéficié d’une expérience à l’étranger. C’est le cas notamment de Lê Công Vinh, Nguyên Công Phuong, Nguyên Tuân Anh, Luong Xuân Truong ou encore Doàn Van Hâu.

L’envoi de jeunes talents vietnamiens vers des clubs étrangers n’intéresse pas que les professionnels du football mais aussi des entreprises privées. La société par actions des solutions télévisées de nouvelle génération Next Media souhaite par exemple investir dans les footballeurs vietnamiens. Elle a notamment l’ambition de les aider à être présents dans le Championnat de première division allemande, la Bundesliga.

Selon le directeur général de la Bundesliga Robert Klein, le championnat allemand attire de plus en plus de footballeurs asiatiques. Ces 20 dernières années, une soixantaine évoluaient dans les Championnats de première et deuxième division du football allemand. Lors de leur dernière saison, ils étaient 18. "Nous sommes en train d’élaborer un projet visant à aider les jeunes +pépites+ vietnamiennes à recevoir des offres de contrat pour aller démontrer l’étendue de leur talent à la Bundesliga", partage-t-il.

"La coopération entre notre compagnie et la Bundesliga exprime notre souhait et notre détermination de développer le football national, notamment junior", souligne le directeur général de la Next Media, Nguyên Trung Kiên. "Comme vous le savez, l’Allemagne est réputée internationalement pour la qualité de son effectif. Beaucoup de clubs de la Bundesliga possèdent des centres de formation de premier rang mondial. Nous aiderons les footballeurs vietnamiens à trouver des opportunités d’évoluer dans des clubs allemands", explique-t-il.

Pour les joueurs qui ont été formés au Vietnam, Next Media les aidera à s’informer et à prendre contact avec les clubs allemands. "Nous avons travaillé avec quelques clubs allemands pour identifier les joueurs les plus prometteurs et ceux à même de répondre aux critères exigeants de ces clubs. Certains noms ont été proposés", dévoile Nguyên Trung Kiên.

La formation, la clef du succès

L’attaquant Nguyên Công Phuong (N°10), un élément important de la sélection nationale. Photo : VNA/CVN

Pour ce directeur général, afin d’envoyer des joueurs en Bundesliga, le repérage et la formation restent décisifs. Il est indispensable de créer des conditions favorables aux jeunes pour qu’ils puissent suivre les programmes de formation calqués sur les critères du championnat allemand. C’est la raison pour laquelle Next Media collaborera avec des clubs allemands, ceux ayant la même philosophie et vision que le football vietnamien, dans la mise en œuvre des projets de développement des jeunes talents du ballon rond (moins de 13, 15 et 17 ans), avec pour objectif principal d’en envoyer en Bundesliga. La société média prévoit également de transférer les méthodes et programmes de formation élaborés en Allemagne à des centres de formation au Vietnam. Les experts et entraîneurs allemands de premier rang seront notamment invités à participer à des colloques et stages de perfectionnement de courte durée.

Dans l’avenir, certains tournois d’amitié junior seront organisés périodiquement pour que les jeunes puissent emmagasiner de l’expérience pour les grands rendez-vous. Cela leur permettra également d’attirer l’intention des recruteurs étrangers de la cellule de détection des jeunes talents. "Nous sommes en train d’examiner le modèle de formation des clubs présents à la Bundesliga ainsi que les conditions offertes au Vietnam pour choisir le plus efficace", insiste-t-il.

Le journaliste Truong Anh Ngoc, spécialisé entre autres dans le foot, analyse que le Vietnam "dispose maintenant de +passerelles+ reliant les footballeurs vietnamiens à l’étranger. La porte est toujours ouverte et n’attend que d’être traversée. Je ne pense pas que les retours de Công Vinh, Xuân Truong, Tuân An et Van Hâu soient un échec. Leur expérience à l’étranger permettra aux clubs nationaux de tirer de précieux enseignements dans le processus actuel de mondialisation".

Pour lui, s’il est difficile de former de jeunes footballeurs, il est encore plus difficile de les envoyer vers des clubs étrangers. Parfois, il faut attendre beaucoup de temps pour récolter des fruits de l’exode d’éléments prometteurs vers des clubs étrangers. La Thaïlande, l’un des pays en Asie du Sud-Est où le football se développe le plus fortement, a aussi passé beaucoup de temps à attendre que certains de ses footballeurs brillent à l’étranger, comme au Japon. "J’espère que le football vietnamien réussira à l’étranger. Le défenseur Doàn Van Hâu a quitté le club néerlandais de SC Heerenveen pour rejoindre de nouveau celui de Hanoï. Cependant, cela ne signifie pas que sa porte d’entrée en Europe se soit fermée…", conclut-il.
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

La Journée mondiale du tourisme au Vietnam L’Administration nationale du tourisme du Vietnam a récemment envoyé une dépêche officielle aux Services de la culture, des sports et du tourisme ainsi qu’à d’autres Services du tourisme à travers le pays pour répondre à la Journée mondiale du tourisme (27 septembre).