25/06/2020 12:09
Alors que les Français se remettent du confinement et que le virus n'a pas disparu, les fortes chaleurs et canicule reviennent et les risques qui vont avec, surtout pour les plus fragiles. Des gestes de prévention s'imposent.
>>France : c'est la reprise pour tous les écoliers et collégiens, à deux semaines des vacances
>>Premier pic de chaleur en France la semaine prochaine

Repos dans les jardins des Buttes Chaumont à Paris le 23 juin en cette journée chaude et ensoleillée. Photo : AFP/VNA/CVN

Boire, oui mais pas trop

Il faut se désaltérer sans attendre d'avoir soif, pour compenser l'eau perdue (par la transpiration, la respiration et les urines). Boire, oui, mais sans excès pour éviter des œdèmes et d'autres conséquences néfastes.

Donc attention à ne pas "noyer" les aînés, sous prétexte de les faire boire suffisamment.

En revanche, éviter l'alcool et les boissons chargées en caféine qui ont un effet diurétique.

L'alimentation contribue à l'hydratation avec les légumes et les fruits (concombre, tomate, laitue, pastèque, melon..) et les laitages (yaourts, fromages blancs).

Se rafraîchir en mouillant son corps

Il faut se rafraîchir en mouillant son corps régulièrement (au moins le visage et les avant-bras) et en prenant des douches, mais pas à l'eau trop froide. Sur le moment cela fait du bien. Mais attention au choc thermique...

Il en va de même pour les plongeons intempestifs dans une rivière ou un lac trop frais, selon la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF). On court le risque de noyade par hydrocution.

Rester et dormir au frais

Chez soi, laisser volets, rideaux et fenêtres fermés le jour et ouvrir le soir et la nuit s'il fait moins chaud.

Eviter de sortir aux heures les plus chaudes et se mettre à l'abri du soleil.

Il convient également d'éviter sport et efforts intenses en plein cagnard.

Mauvaise idée : dormir à côté du ventilateur. L'air très sec risque au bout de plusieurs heures de dessécher les sinus ou la gorge et ce n'est guère conseillé aux allergiques exposés à un brassage d'impuretés.

Avec le COVID-19 qui n'a pas disparu, des règles détaillées sur le plan technique (climatisation, centrale de traitement d'air, filtres, entretien...) ont été émises par les autorités sanitaires et le Haut Comité de la santé publique. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Gành Yên : l’aquarium terrestre Gành Yên dans la province de Quang Ngai au Centre pique la curiosité des touristes qui viennent y découvrir les récifs coralliens aux formes et couleurs variées.