19/02/2017 08:12
C’est une de ces maisons ou l’on se verrait bien poser ses valises, juste pour le plaisir de dire «stop» au temps, et «oui» à l’art de vivre.
>>Les santons de Provence
>>La cathédrale russe Saint-Nicolas de Nice

Une vue de la villa Majorelle.

À peine la porte d’entrée franchie, la végétation happe le visiteur. Parmi les allées ombragées, les oiseaux s’adonnent à des concerts improvisés. Les bassins peuplés de nénuphars et lotus s’accordent avec le murmure des fontaines. Cactus, yuccas, bambous, bananiers, caroubiers, agaves, jasmins, et bougainvilliers jouent avec les rayons du soleil.

Une des nombreuses fontaines de la villa Majorelle.

Puis, le bleu ! Le bleu dit Majorelle domine sans complexe dans un nuancier de vert végétal, de jaune citron des jarres, et le rose de la terre.

Un dessin d’Yves Saint Laurent à la villa Majorelle.

Mais qui était Majorelle ?
Peintre français, Jacques Majorelle (1882-1962). En 1922, il a la bonne idée d’acheter quelques hectares dans une palmeraie de Marrakech (Maroc), et d’y faire construire sa maison et son atelier inspirés du style Le Corbusier. Passionné de botanique, il y plante des espèces rares ramenées de ses voyages. Puis un jour de 1937 il a l’idée de jouer les alchimistes en mêlant des pigments outremer et violaces. Le bleu M. Majorelle est né. Il habille les murs de ce bleu intense et hypnotique. Après sa mort, la maison sombre dans l’oubli et l’abandon.

La villa Majorelle est inspirée du style Le Corbusier.

En 1966, le célèbre couturier Yves Saint Laurent et Pierre Bergé l’achètent et la restaurent. Pour le couturier elle sera une source inépuisable d’inspiration jusqu’à sa mort (2008). Depuis ce jour la maison bleue a rejoint le club très select du patrimoine marocain.

Une harmonie de couleurs géométriques.

Texte et photos : Daniel AMBROGI/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).