21/10/2016 22:45
Le Département de la propriété intellectuelle du ministère des Sciences et des Technologies a délivré un certificat d’indication géographique pour l’orange à pelure rugueuse, très connue, de Hà Giang (Nord).

>>Les mangues de Yên Châu sont désormais protégées
>>Kon Tum : certificat d’indication géographique pour le ginseng de Ngoc Linh

L’orange à pelure rugueuse de Hà Giang, très connue, est depuis longtemps considérée comme une spécialité du Vietnam, et très appréciée de nombreux Vietnamiens.

 

L’orange à pelure rugueuse de Hà Giang. Photo : VGP/CVN


Elle a figuré dans le Top 10 des produits et services auxquels les consommateurs font confiance et est certifiée par l’Association des ​normes et de la protection des consommateurs vietnamiens. Elle a également reçu le titre de «Plat délicieux - quintessence gastronomique vietnamienne» ​de l’Association des Sciences et des Technologies alimentaires du Vietnam, ​attribué par les consommateurs.

L’orange à pelure rugueuse de Hà Giang est prestigieuse et spéciale, grâce à la culture des orangers de Hà Giang dans une zone géographique très appropriée à leur croissance, ainsi qu’à l'expérience des agriculteurs dans ​sa cultur​e.

La zone géographiquedes orangers de Hà Giang comprend les bourgs de Viêt Quang, Vinh Tuy, les communes du district de Bac Quang (Duc Xuân, Dông Thành, Dông Tâm, Dông Tiên, Dông Yên, Bang Hành, Hùng An, Kim Ngoc, Liên Hiêp, Quang Minh, Tân Quang, Tân Thành, Thuong Binh, Tiên Kiêu, Vô Diêm, Viêt Hông, Viêt Linh, Vinh Hoa, Vinh Phuc); les communes du district de Quang Binh (Yên Binh, Bang Lang, Huong Son, Tân Bac, Tân Trinh, Tiên Yên, Vi Thuong, Xuân Giang, Yên Hà, Yên Thành) ; et les bourgs de Vi Xuyên, Viêt Lâm et communes du district de Vi Xuyên de la province de Hà Giang (Dao Duc, Quang Ngân, Trung Thành, Viêt Lâm et Ngoc Linh).

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Des sites touristiques de choix à l’occasion du Têt Après une année d’études et de travail, les Vietnamiens bénéficieront de jours de congé pour le Nouvel An lunaire. Au lieu de rester chez eux, nombreux sont ceux qui choisissent de partir. Une tendance qui s’affirme.