13/03/2022 09:35
La cérémonie initiatique de passage à l’âge adulte, appelée le câp sac, est un rituel religieux important et une activité incontournable de la vie spirituelle de l’ethnie Dao. Passage obligé pour tous les garçons de plus de 9 ans, il consiste à considérer l’enfant comme étant enfin un homme de la famille et de la communauté.
>>Porter son identité : l’habit traditionnel des Dao rouges
>>Le Têt de la danse des Dao
>>Diên Biên : le rite câp sac reconnu patrimoine culturel immatériel national

Selon la croyance de cette minorité ethnique, sans le câp sac, un homme Dao ne serait pas reconnu par ses ancêtres après sa mort. Au cours de la cérémonie, le garçon se voit attribuer un nom supplémentaire, sorte de nom de culte. Après les prières des chamans adressées aux divinités, le jeune homme écoute attentivement les leçons de morale et les enseignements sur la dignité humaine.

À la suite du rituel considéré comme une présentation officielle aux ancêtres, le garçon possède les droits d’un homme à part entière, pouvant ultérieurement participer aux décisions importantes de la famille ainsi que de la communauté. De par son importance, les préparatifs d’un câp sac sont exigeants et peuvent prendre jusqu’à un an avant que tout ne soit prêt. Focus sur cette cérémonie qui se perpétue de génération en génération chez les Dao Tiên (Dao aux sapèques) du district de Môc Châu, province de Son La (Nord-Ouest).


 
Texte et photos : Linh Thao - Huu Quyêt/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.