21/02/2021 08:54
Dans le delta du Mékong, la cérémonie de mariage dure traditionnellement deux jours, ce qui diffère de celles organisées dans les restaurants auxquelles on est invité en ville. Les rites, qu’ils soient respectés ou simplifiés, sont uniques et sophistiqués.
>>Le mariage Bô Y
>>Reconstitution de la cérémonie de mariage des K’Ho à Langbiang

Un mariage dans le delta du Mékong.
Photo : CTV/CVN

Pour les familles de la mariée et du marié, la réunion familiale et le regroupement des voisins sont aussi importants que la préparation des rites spirituels et formels exigés pour une cérémonie de mariage.

Premier jour destiné à la réunion familiale

Le premier jour est plus spécialement destiné aux membres de la lignée familiale qui seront dans l’impossibilité de se présenter le jour du "rước dâu" (venir conduire la mariée chez le marié) ou du "đưa dâu" (amener la mariée chez le marié). Notons que l’importance et la solennité de ces deux jours sont différentes chez chaque famille alliée.

Chez le marié, le premier jour s’organise juste pour régaler les proches, les voisins et les personnes qui ont aidé sa famille à décorer et à embellir sa maison. Pas besoin de tenues de fête, ni de rites solennels. On y vient sans carte d’invitation. Le premier jour y est considéré comme "officieux" par rapport au lendemain car ce jour-ci, la mariée n’est pas présente chez le marié. Dans cette soirée, le marié, ses parents, frères et sœurs, en tenue ordinaire, accueillent amicalement oncles, tantes, cousins, cousines, descendants et voisins. Ils mangent et boivent de l’alcool ou de la bière en se posant des questions, en s’informant du profil du jeune couple...

Chez la mariée, le premier jour est le plus important car il s’agit de la date officielle pour elle. La  cérémonie se déroule solennellement avec la participation de tous les convives, sauf le marié. Ce jour-ci, la mariée doit se maquiller et se vêtir d’une tenue de cérémonie, souvent un áo dài (tunique traditionnelle). Elle doit rendre hommage aux ancêtres et défunts, aux parents et grands-parents en témoignant devant l’autel de ses vifs remerciements pour les mérites et les soins dont elle a bénéficié au cours des années où elle a vécu avec eux, avant de se présenter face à toutes les tables où sont assis les membres de famille, les invités et les amis.

Tôt chez la mariée, tard chez le marié

Le premier jour, le marié et la mariée restent chacun chez eux. Lors du deuxième, la famille du marié forme un cortège d’une vingtaine ou d’une trentaine de personnages importants de sa lignée pour venir accueillir tôt dans la matinée la mariée avec tous les us et coutumes nécessaires dont les offrandes pour sa famille.

Le marié et la mariée posent avec leurs invités.
Photo : CTV/CVN

Les jeunes accompagnant le marié portent des offrandes. Pourtant, ceux qui mettent le pied en premier chez la famille de la mariée doivent être les parents du marié ou les représentants prestigieux choisis par ceux-ci. Autour de la table s’installent les représentants des deux familles pour commencer les rites traditionnels du mariage. C’est seulement à ce moment-là que le marié et la mariée sont autorisés à se rapprocher suite à la déclaration de consentement à cette union, formulée par un ou une des représentants des deux familles.

Le conjoint et la conjointe sont alors officiellement reconnus mari et femme. Ils restent debout pour une durée d’une heure en général, en écoutant les meilleurs vœux de la part des représentants des deux familles ainsi que les conseils pour leur nouvelle vie partagée. Sans oublier de déposer des bâtonnets d’encens sur l’autel de la famille de la mariée et recevoir des cadeaux, monnaies de félicitations des proches de la mariée.

À l’issue des rites, autour de la grande table, tous sont invités à se joindre au repas de mariage, frugal, avec la famille de la mariée. Car en principe, on vient juste pour "amener" la mariée chez le marié, il est donc nécessaire de rentrer chez le marié avant que les convives n’arrivent. Ainsi, le deuxième jour chez la mariée se termine tôt, souvent avant 08h00 du matin. Dès que la mariée quitte sa maison pour accompagner son mari chez lui, le banquet de mariage de la famille de la mariée "se fane" petit à petit.

À leur arrivée chez le marié, les rites sont plus simples. Le cortège de la famille de la mariée s’entretient avec les membres de celle du marié qui n’ont pas participé au groupe d’accueil de la mariée chez elle.

Traditionnellement, la famille de la mariée ne doit pas présenter des offrandes de mariage à celle du marié. Autour de la grande table, on s’adresse de bons vœux et aussi des cadeaux, monnaies de félicitations offerts par les proches de la famille du marié. Une trentaine de minutes passe autour de cette table de rencontre. Tous y sont alors  invités après que le jeune couple ait rendu hommage aux ancêtres de la famille du marié. Un vrai banquet est servi, en musique, jusqu’à tard dans la soirée. 
Truong Giang/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Les plus belles plages du Vietnam Avec un littoral s’étirant sur plus de 3.000 km, le Vietnam abrite de nombreuses plages de sable fin. Sans oublier la multitude de baies, marais, lagunes et autres blocs de pierres à la structure originale, ou encore les îles tropicales aux plages immaculées.