06/02/2016 23:02
Les La Hu comptent environ 6.870 représentants, répartis principalement dans le district de Muong Tè, province de Lai Châu (Nord). Ils organisent la cérémonie de culte au fondateur du village pour chasser les esprits malfaisants et solliciter le bonheur, la paix et la prospérité.
>>Cinq ethnies minoritaires menacées de disparition

Abattage d’un porc pour la cérémonie de culte au fondateur du village. 
Photos : Thanh Hà/VNA/CVN

L’ethnie minoritaire La Hu se nomme aussi Xa La, Vàng, Khù Sung, Ha Quy. Avant, elle menait une vie nomade et vivait de la culture du riz et du maïs, de la cueillette et de la chasse. La plupart de ses membres étaient pauvres.

Aujourd’hui, grâce aux politiques d’assistance à la production, à la création d’emploi, leur vie s’est considérablement améliorée. Leurs mœurs et coutumes ont conservé de nombreux traits d’antan, notamment la fameuse cérémonie de culte au fondateur du village.

Les villageois espèrent que la cérémonie chassera les esprits malfaisants et donnera une moisson abondante. Photos : Thanh Hà/VNA/CVN

Selon de vieux villageois, si beaucoup de gens meurent et si les habitants sont touchés par des catastrophes naturelles, il faut organiser une  cérémonie de culte au fondateur du village pour chasser les esprits malfaisants et retrouver une certaine harmonie. Les offrandes cultuelles comprennent un porc, un coq, du riz, de l’alcool blanc, du fil blanc, un bracelet en argent, des plumes de coq, des poils de porc, quelques tronçons de bambou, etc.
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.